Notre Blog

Dernières actus

5 étapes pour faire passer votre calendrier éditorial au niveau supérieur

De nombreux social media manager, community manager utilisent des calendriers éditoriaux pour planifier leurs posts et soutenir leur stratégie marketing globale. Le calendrier éditorial peut paraitre comme étant un outil non indispensable si on ne publie pas beaucoup de contenu. Cependant, il peut devenir votre meilleur alié lorsque vous publiez sur plusieurs réseaux tels qu’Instagram, Facebook, Twitter… De plus, un alendrier éditorial change tous les mois, même si votre stratégie globale ne change pas beaucoup au fil du temps.

Qu’est-ce qu’un calendrier éditorial ?

Un calendrier éditorial, ou editorial calendar dans sa version anglaise, est un outil très apprécié et surtout, très utilisé par les experts réseaux sociaux. Bien souvent, il prend la forme d’un tableau sous excel, google sheet mais aussi sous Trello et bien d’autres outils, et comprends différentes colonnes, toutes aussi importantes les unes que les autres.

En principe, voici les éléments indispensables à une bonne utilisation d’un calendrier éditorial :

  • Date de publication : vous définissez le jour et l’heure à laquelle vous souhaitez publier votre post
  • Canal : c’est à cet emplacement que vous choisirez sur quel canal votre post sera visible (instagram, tiktok, twitter, linkedin…)
  • Thématique : selon votre audience, vous aurez défini en amont les thématiques qui leur apporteront de la valeur ajoutée (conseils et tuto, marronnier…)
  • Message : vous pouvez rédiger la légende de votre post dans cette case et y ajouter des emojis en lien avec vos propos, selonn le ton que vous utilisez
  • Hasthag : les hashtag vous permettent de gagner en visibilité auprès des communautés intéressées par ce sujet. Vous pouvez utiliser des hashtag par centre d’intérêt, par localisation ou encore par tendances par exemple
  • Visuel : Pour vous aider à visualiser tous les contenus et leur harmonie grâce à la charte graphique que vous avez définie en amont, intégrer les visuels est la meilleure méthode pour ne pas se tromper de post et pour faire quelques retouches photos si besoin

Une fois votre calendrier éditorial complété sur le mois à venir, vous pouvez prendre de l’avance (ce qui est conseillé) sur les mois qui arrivent et programmer vos posts via un outil de programmation tel que Hubspot, Creator Studio, Zoho Social, etc…

Lorsque vous aurez une vision plus complète de la façon dont votre calendrier éditorial peut influencer les différents secteurs de l’entreprise, vous saurez mieux comment l’ajuster lorsque vous en aurez besoin. Par conséquent, vous collaborerez plus efficacement avec les autres équipes, vous alignerez mieux le marketing sur les changements de produits et autres mises à jour commerciales de haut niveau, et vous prendrez des décisions marketing plus pertinentes basées sur les données.

1. Faites place au travail d’équipe

La première façon d’améliorer votre calendrier éditorial est d’impliquer davantage d’experts en la matière dans la création de votre contenu. Les meilleurs contenus sont créés et influencés par diverses perspectives, et non seulement par le point de vue du service marketing.

Si vos experts ne sont ni rédacteurs ni spécialistes du marketing, ils ont tout de même la vision stratégique de ce qui pourrait plaire à votre cible, vos prospects. Par conséquent, des personnes tiers à votre service, telles que des chefs de produit, des experts en relation client ou autre, peuvent vous être bénéfiques pour trouver des sujets innovants.

2. Utilisez le calendrier pour atteindre vos objectifs

Comme toute entreprise, quelle soit de petite ou de grande taille, il y a des objectifs à réaliser annuellement, mensuellement,etc… Nous sommes sans cesse à la conquête des résultats et des moyens techniques à mettre en place pour les atteindre.

Un calendrier éditorial peut vous aider à atteindre vos objectifs car c’est un outil performant qui a fait ses preuves en gain de temps et de moyen face à sa facilité d’utilisation. Votre calendrier doit présenter les objectifs que vous essayez d’atteindre, tels que les partages, les impressions, les likes, etc. En alignant les objectifs avec les canaux sur lesquels seront diffusé les contenus, il est plus simple pour le pôle stratégique de faire une corrélation entre les objectifs et leur résultats.

Par exemple, le nombre d’inscriptions pour un nouveau produit sur une landing page peut être l’une des mesures à suivre pour le lancement de ce nouveau produit. Cela montre de manière tangible comment le serive marketing soutient le lancement du nouveau produit et, en fin de compte, comment il contribue aux résultats de l’entreprise. Votre calendrier éditorial peut également définir ou répondre aux attentes des dirigeants : Alignez votre calendrier éditorial sur l’entonnoir de vente de votre entreprise.
Vous serez ensuite en capacité de mesurer les effets de votre contenu à l’aide de mesures et d’indicateurs clés de performance (KPI) afin de résumer leurs performances pour les dirigeants, car ils veulent souvent des résultats nets et des mesures récapitulatives.

3. Explorez le contenu basées sur des indicateurs

Les indicateurs clés de performance (KPI) peuvent aider les responsables marketing à prendre des décisions difficiles. Au lieu de vous laisser entraîner à mettre en œuvre de nouvelles tactiques ou à suivre certaines tendances, vous pouvez optimiser vos stratégies de webmarketing en découvrant leur véritable impacte sur vos revenus.

A titre d’exemple, l’équipe de marketing de l’entreprise Nextiva aligne les volumes de prospects avec les mesures de référencement pour déterminer où ajuster leur contenu. Si les volumes de leads sont trop faibles, l’équipe webmarketing ajuste son calendrier éditorial en fonction de mots-clés et d’expressions spécifiques qui augmentent les leads entrants.

Voici quelques façons d’utiliser les mesures pour influencer votre calendrier éditorial :

  • Examinez la valeur de vie de vos clients (CLV) et alignez le contenu sur les périodes d’achat maximales de vos clients. Publiez du contenu qui leur parle à chaque étape de la vie du client, par exemple du contenu plus éducatif pour les nouveaux clients et du contenu plus axé sur les avantages pour les clients à moyen et long terme
  • Utilisez les chiffres du ROI marketing (mROI)pour déterminer où investir davantage dans le contenu. Différents points de contact contribuent à une transaction ou à une vente, comme les articles de blog, les webinaires et les événements. Envisagez d’ajouter une valeur à chaque point de contact pour déterminer son mROI et voir comment il fonctionne. Comparez le MROI à votre calendrier éditorial, éliminez le contenu coûteux à faible MROI et ajoutez davantage de contenu à fort MROI. BNN a augmenté son MROI en convertissant son matériel marketing existant au format PDF sur sa plateforme de marketing numérique et en ajoutant davantage de projets de conversion à son calendrier éditorial à l’avenir
  • Suivez le coût d’acquisition du client (CAC) de l’entreprise pour voir si vous devez augmenter ou diminuer le pipeline de contenu. Si votre ratio CLV/CAC est trop élevé, alors vous sous-investissez et vous pourriez maintenir ou réduire un peu votre calendrier. S’il est trop faible, l’entreprise ne se développe pas ou pourrait avoir une croissance négative. Dans ce cas, vous devez publier un contenu plus ciblé sur les différentes parties du parcours de l’acheteur et soutenir les campagnes de vente.

4. Décidez du type de contenu pour votre marque

Afin de trouver une corélation entre votre calendrier éditorial et le parcours client de l’acheteur, il est indispensable de savoir quel types de contenu publier, dans une logique d’attirer les clients. Oui, les lecteurs doivent connaître les offres de votre entreprise et savoir comment le produit est spécifiquement adapté à leurs besoins. Mais si vous le publiez dans le mauvais format ou au mauvais moment pour eux, il sera gaspillé.

Votre calendrier éditorial doit comporter le bon mélange de contenu qui correspond à votre public. En tant que spécialiste du marketing, vous devez savoir si votre public fait partie des 73 % de personnes qui parcourent les articles de blog ou s’il fait partie des 58 % qui participent activement aux événements virtuels et aux webinaires. Pour savoir quel mélange de contenu votre public aime, vous devez mesurer vos efforts de marketing pour déterminer comment vous vous en sortez. Voici quelques moyens d’y parvenir :

  • Faites un sondage auprès de vos clients pour savoir quels types de contenu ils préfèrent.
  • Mesurez les téléchargements et les consultations de votre contenu pour savoir quels types de contenu fonctionnent le mieux.
  • Suivez le moment de la journée où votre contenu est le plus consommé pour voir si cela change quelque chose, notamment lors de la publication sur les médias sociaux. Sinon, votre contenu risque de se perdre dans la masse.
  • Demandez aux équipes en contact avec la clientèle de suivre les questions qui leur sont le plus souvent posées. Ensuite, examinez votre contenu et voyez si vous avez quelque chose qui y correspond. Par exemple, s’ils posent toujours des questions sur les nouvelles fonctionnalités des produits qui viennent d’être lancés, vous pourriez peut-être publier une série de blogs expliquant une fonctionnalité du produit et ses avantages. Cela aidera vos clients à obtenir les réponses dont ils ont besoin tout en réduisant le volume d’appels de l’équipe d’assistance.

5. Rapprochez-vous des équipes produits/services

Pourquoi ne pas passer par les équipes chargées des produits et de leur vente pour vous renseigner sur les nouveautés ou les nouvelles fonctionnalités à venir ?

Votre calendrier éditorial doit non seulement contenir du contenu répondant aux principaux besoins et exigences des clients, mais il doit également s’aligner sur les autres campagnes de vente de votre entreprise. Ainsi, vous pourrez soutenir leurs efforts tout en continuant à répondre aux attentes de vos prospects et en ayant une harmonie dans les processus de vente et de commercialisation de vos produits et/ou services.

Vous pouvez vous abonnez-vous à la newsletter de votre entreprise ou à d’autres communications liées aux ventes pour voir quel type de contenu est envoyé et avoir une idée du calendrier des ventes ou autres promotions. En collaborant avec les différentes équipes, vous ne ferez qu’améliorer votre calendrier éditorial, car il soutiendra l’ensemble de l’activité et améliorera les résultats de l’entreprise.

En suivant ces étapes, les experts réseaux sociaux peuvent prendre de meilleures décisions fondées sur les données, publier le bon contenu au bon moment et collaborer plus souvent avec leurs collègues pour créer du contenu utile et attrayant pour la cible. L’utilisation d’un tel calendrier éditorial permet également d’améliorer la crédibilité webmarketing au sein de l’entreprise et d’aider les dirigeants à comprendre précisément comment le marketing contribue au résultat net, au-delà du simple centre de coûts.

Source : https://contently.com/2022/04/28/5-steps-to-take-your-editorial-calendar-to-the-next-level/

Stratégies d'automatisation simples dont votre entreprise B2B a besoin