Qu’est-ce que l’Account Based Marketing ?

Si le marketing traditionnel était axé sur le volume et l’attrait de masse, le marketing digital se définit par la personnalisation et la précision. Les marques ne veulent pas perdre du temps et de l’argent en marketing avec des consommateurs qui ne s’intéressent pas à leur entreprise.

Au fur et à mesure que le marketing digital évolue, cette évolution vers la précision devient de plus en plus flagrante.

L’Account Based Marketing (ABM) est une stratégie de marketing vers un ensemble précis de comptes cibles.

Partie 2 : Réussir son CTA

Nous avions vu précédemment l’intérêt de positionner des Call To Action sur votre site, il est temps d’aborder le design et le positionnement de ces éléments. En effet, un bon CTA doit respecter un certain nombre de critères pour optimiser et améliorer la conversion vers votre objectif.

Les couleurs

La couleur est une des notions les plus importantes dans la mise en place d’un CTA. D’une manière générale, les boutons vert et orange sont les plus efficaces. La couleur dépendra de la conception de votre site et de la charte graphique de votre marque. Pour rendre le bouton visible sur votre site, vous devez valoriser l’utilisation de couleurs contrastées à celle de votre site. Un CTA ton sur ton ne sera évidemment pas repérable et certains internautes pourrez passer à côté de votre offre. Il n’y a pas de couleur miracle. Pour être sûr de choisir une couleur attrayante, le mieux est de la tester.

Formes

Autre notion importante à prendre en compte : La forme du CTA. En effet, il existe une multitude de style de boutons : coins carrés, arrondis, avec ou sans contour… Toutes les formes ont leurs avantages et leurs inconvénients. Les différentes formes peuvent donner d’excellents résultats dans divers contextes. Dans certains cas, vous pouvez agrémenter votre CTA d’un pictogramme de : téléchargement, flèche, fichier… Ces icônes peuvent influer positivement sur le taux de clics. Attention à ce que l’icône ne desserve pas le bouton mais lui apporte une valeur ajoutée. Par exemple, on évitera d’utiliser un picto de « téléchargement » pour une inscription à une newsletter.
Encore une fois, le mieux est de tester les formes et voir ce qui fonctionne le mieux pour votre business, mais aussi avec l’univers graphique de votre site !

Où le positionner ?

Dans la culture occidentale, nous lisons de gauche à droite et de haut en bas. Pour bien positionner un CTA il faut suivre le sens de lecture naturelle de l’utilisateur.

Il ne faut surtout pas perdre l’internaute ou l’obliger à revenir en arrière pour trouver le CTA. Ils doivent donc être placés à des endroits stratégiques qui cadrent l’expérience utilisateur.

Par exemple, vous venez de lister les points forts de votre service/ produit, vous allez insérer votre CTA en dessous. Au dessus du descriptif ça n’aurait pas de sens puisque l’internaute ne va pas s’inscrire à une offre dont il n’a pas pris connaissance.

En plaçant vos CTA sur la droite ou en dessous du descriptif de l’offre (expérience utilisateur naturelle, ergonomique), ils seront plus efficaces car ils entrent dans une logique de progression naturelle de l’internaute vers votre objectif. Si vous avez convaincu l’internaute avec votre offre, il cliquera sur le CTA.

Pour conclure, bien positionner son CTA c’est le mettre à droite !

En plaçant votre CTA sur la droite, vous menez naturellement vos internautes vers l’objectif de votre site, quel que soit l’objectif de conversion.

Nous lisons de gauche à droite, un CTA placé à droite représente donc une progression logique vers l’action.

Il ne faut cependant pas oublier que bien placer un CTA ne fait pas tout. Il faut travailler son style graphique, son accroche… en le mettant en valeur dans son environnement. Le CTA ne doit pas non plus être placé seul à droite. Il faut au préalable un descriptif de l’offre ou du service pour séduire les internautes.

Pour vous inspirez, n’hésitez pas à consulter des sites comme awards… qui vous donneront les dernières tendances en terme de design.

À vous de jouer !

infographie -

Partie 1 : le Call To Action (CTA) et son utilité

Qu’est-ce qu’un Call To Action ?

Le “Call-to-action” (ou CTA) est un bouton “d’appel à l’action” qui a pour objectif d’améliorer votre taux de conversion. Dans cette optique et pour booster votre business il est indispensable d’en insérer dans les pages de votre site web et landing pages pour guider les utilisateurs vers votre objectif de conversion. Le style graphique du CTA peut varier en fonction de vos objectifs et de la charte graphique de votre site.

Voici quelques conseils pour optimiser et boostez la performance de vos pages :

Le texte d’action

Pour attirer l’internaute, il faut utiliser des termes attractifs comme : “gratuit”, “immédiat”… On oublie les mots ennuyeux comme “obtenir”, “essayer”, “envoyer”… pour se concentrer sur la personnalisation et l’implication de l’internaute dans l’action.
En utilisant la première personne vous aurez une très nette augmentation du nombre de clics. Il est fortement conseillé d’accompagner le verbe d’action d’un groupe de mots en rapport avec votre offre : « je télécharge la brochure», « je m’abonne à la newsletter » …

Vous pouvez aussi enrichir votre CTA en ajoutant des termes séduisants pour valoriser votre offre et encourager les internautes à cliquer : « j’essaye gratuitement le logiciel », « je commande immédiatement le pack »…

Le texte de votre CTA ne doit pas dépasser 2 à 5 mots. Vous pouvez cependant l’accompagner d’une phrase d’accroche comme un jeu de question / réponse :

Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ? > Je télécharge la brochure

Une fois que vous avez défini le texte de votre CTA, il faut pour être le plus efficace et le plus clair possible, que le texte soit grand et lisible. Il faut trouver le juste équilibre entre un bouton insignifiant (trop petit) et un bouton (trop gros) effrayant, agressif.
Le texte de votre CTA doit être suffisamment grand pour attirer l’attention, mais pas trop pour ne pas recouvrir complètement le reste du contenu.

Stratégie de réduction

Créez un sentiment d’urgence. Vous pouvez déclencher un clic en inspirant subtilement un sentiment d’urgence dans votre CTA : « Inscrivez-vous et Obtenez 50% de réduction et plus ! » En faisant une offre, vous séduisez les internautes, en créant un besoin qu’ils n’avaient pas forcément au départ. S’il est intéressé par le produit, la réduction va l’encourager à cliquer.

Les CTA secondaires

Parfois, vous aurez des boutons « secondaires » à placer sur votre site web (vers la page contact, une autre page du site…). Ces CTA doivent être moins accrocheurs que votre CTA principal. Pour vos boutons « secondaires », vous pouvez utiliser un style graphique différent : des nuances de gris ou des couleurs monochromatiques pour rester neutres tout en étant visibles.

Le CTA principal doit toujours être le plus grand et le plus visible de par sa couleur, son accroche, sa forme… Vous allez devoir mettre en place une hiérarchie naturelle des CTA en fonction de leur importance.

Toutefois, veillez à garder une homogénéité de couleur et de forme. Si vous choisissez de faire vos CTA carrés, conservez ce style et faites uniquement une variation de couleur (par exemple : bleu pour le CTA principal et gris pour les secondaires).

Un bon CTA se construit en deux temps :

  • La partie stratégique (vu ci-dessus)
  • La partie graphique (à découvrir dans la partie 2 à venir)

La partie rédactionnelle et stratégique est primordiale. Pour voir son taux de clics augmenter, une accroche séduisante et efficace est donc indispensable. Il est important de retenir que, pour bien l’optimiser, il faut impliquer l’internaute dans l’action et le séduire avec une réduction ou une valeur ajoutée (réduction, cadeau pour toute commande…) .

L’autre point à prendre en compte est la différenciation entre le CTA principal (là ou vous voulez mener l’internaute) et les CTA secondaires (vers les pages internes qui contribuent au bon référencement de votre site par un maillage entre les pages) d’un point de vue graphique et rédactionnel.

Infographie-LE_CTA_ET_SON_UTILITE

[Content Marketing] 2. Pourquoi c’est utile ?

Dans ce deuxième volet sur le Marketing de Contenu, nous nous efforcerons d’analyser pourquoi le content marketing peut être un véritable levier pour votre business.

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que votre audience décidera volontiers de consacrer du temps sur des contenus intrigants, utiles ou intéressants à ses yeux. En lui garantissant du contenu enrichissant, votre public s’engage envers votre marque et vous devenez une source d’information d’influence au sein de votre domaine d’activité.

La clé c’est bien sûr la pertinence du contenu : produisez de la qualité et du contenu pertinent. Cela vous aidera à engager la conversation, à développer un rapport de proximité avec votre public, à booster la notoriété de votre marque, notamment grâce à la publicité gratuite généré par le partage viral et le bouche à oreille.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les entreprises utilisent le content marketing aujourd’hui. En voici 5 principales.

1. Augmenter votre chiffre d’affaires

Dans sa forme la plus pure, le marketing de contenu fournit une vitrine efficace aux entreprises pour vendre leurs produits à leurs clients et ce n’importe quand. Une récente étude montre que plus de 50% des consommateurs de content marketing disent qu’il a un impact positif sur les décisions d’achat, 61% disent que cela augmente l’attachement à la marque.

2. Fidéliser vos clients

Dans un environnement économique de plus en plus fragmenté, face à une concurrence accrue d’années en années, les entreprises accordent de plus en plus d’importance sur le maintien de leurs clients existants. En offrant à la fois du divertissement et de l’information, le content marketing récompense les clients avec du contenu qui favorise l’engagement, tout en les gardant à jour sur les nouveaux produits ou services. En communiquant régulièrement avec vos clients de cette manière, vous êtes beaucoup plus susceptibles d’obtenir leur fidélité.

3. Construire ou repositionner votre marque

Pour toute entreprise souhaitant construire ou transformer sa marque, il est nécessaire d’utiliser une méthode de communication qui pourra transmettre le message rapidement et surtout efficacement. Grâce à du contenu de qualité sur différents sites Web, de l’emailing, ainsi que d’autres supports d’impression vous aurez l’occasion idéale de modifier leur perception sur votre marque.

4. Générer du trafic sur son site web

Le content marketing propose un véritable contenu de qualité et permet un bon référencement. La qualité du contenu est appréciée s’il y a une grande visibilité, donc un référencement grâce à l’optimisation du texte et justement pour être bien référencé par le moteur de recherche Google, il faut créer du contenu authentique et de bonne qualité.

Le content marketing qualitatif est donc bénéfique pour Google. Le moteur de recherche souhaite fournir les informations les plus pertinentes aux utilisateurs.

5. Obtenir l’engagement de ses clients sur le long terme

Bien que certaines entreprises peuvent se tourner vers le marketing de contenu pour des gains à court terme, sa véritable valeur réside dans l’engagement à long terme. En utilisant une communication régulière avec votre clientèle, vous pouvez construire progressivement un lien avec le lecteur, ce qui augmente sa confiance en votre marque et fait de votre produit son premier choix. Ainsi en créant un dialogue régulier avec votre audience, vous pouvez ouvrir un canal de communication qui apporte un flux constant d’information que vous pouvez utiliser pour améliorer votre offre et de fait préserver la satisfaction de vos clients.

6. Les résultats en chiffres

Grâce à une étude de cas réalisée par Hubspot nous allons voir que la fréquence de publication ainsi que le volume de publication de contenu sur un Blog peut être très bénéfique en terme de trafic et de leads.

L’étude, basée sur une période de 3 ans, montre l’évolution de plusieurs éléments selon le nombre d’articles publiés sur un blog. La première phase (1 an et demi) montre les effets de 2 à 3 publications par semaine. La seconde phase (1 an et demi) nous montre les effets de 5 à 10 publications par semaine.

Ainsi, en passant à un rythme de publication 3 fois supérieur en fin de première période les résultats sont assez impressionnants :

Le trafic issu de la recherche organique est passé de 1000 visites en moyenne pendant 1 an et demi à 5000 visites en fin de deuxième période.

Le nombre de leads issus de la recherche organique a lui presque décuplé en passant de 10 (en fin de première période) à 100 (en fin de seconde période).

Le trafic issu de liens directs et de sites référents a également été multiplié par 7 dans le même laps de temps. Même résultat pour le nombre de leads.

Le trafic provenant des réseaux sociaux a lui augmenté de 50% et le nombre de leads de 70% (passant de 20 à 70 en fin de seconde période).

Content Marketing Funel

Ci-dessus, le tunnel de ventes du content marketing. On peut voir que la diffusion de contenu marketing génère du trafic, puis des leads, puis des prospects pour enfin les transformer en consommateurs. Tout au long du processus de transformation, on peut voir que la barrière à la consommation s’accroît. Nous analyserons ce point lors de notre prochain et dernier volet sur le Content Marketing.

Vous aussi vous utilisez le content marketing dans le cadre de votre activité ? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaires.

Le marketing de mobilité et de proximité avec le Beacon

Si vous suivez un peu l’actualité du Webmarketing, vous avez certainement entendu de ce terme : Le Beacon (balise en anglais) est un boîtier de quelques centimètres pouvant être placé n’importe où. Il émet alors sur une portée très faible en Bluetooth Low Energy (BLE), géolocalise et communique avec les smartphones qui sont à proximité, on parle alors de micro-géolocalisation.

Le principe est assez simple, la balise émet un signal permanent afin de communiquer avec les smartphones possédant l’application correspondante, celle-ci vous demandera l’autorisation d’accès à vos informations de géolocalisation.

Le point de vente va alors pouvoir interagir et pousser de l’information en fonction de la proximité du smartphone du prospect et de la balise, améliorant ainsi l’expérience de l’utilisateur.

Les exemples d’utilisations sont simples et géniaux :

  • Proposer les promotions des magasins à proximité,
  • Naviguer avec son smartphone dans une boutique et recevoir des informations des produits devant lesquels vous passez,
  • Animer un parcours client dans un salon professionnel,
  • Enrichir la visite d’un musée,
  • Créer un jeu de piste… .

Exemple d'utilisation d'un iBeacon

De plus, le point de vente peut, grâce au tracking, mesurer le nombre de personnes présentes et connectées dans le magasin, exploiter les déplacements des clients afin de connaître les rayons les plus fréquentés ou encore, suivre l’impact que pourrait avoir une animation commerciale sur le plan de circulation.

Peu coûteux avec une transmission des données quasiment instantanée sur une micro-géolocalisation, le Beacon est donc un futur élément majeur à prendre en compte dans vos démarches de marketing de mobilité et de proximité et certains l’ont bien compris.

Un des exemples d’utilisation des Beacons que nous aimons bien est la solution de Datafirst (que nous avons le bonheur de compter parmis nos clients). Découvrez Arié Toledano, Président de Datafirst, expliquer l’intérêt des Beacons comme nouvelle solution pour le marketing en concessions automobiles :

Si ça vous intéresse, vous pouvez en savoir plus sur : DataCar Wallet – La solution de marketing mobile pour les concessionnaires automobiles !

Et vous, quelle utilisation du marketing de proximité vous amuse le plus ?!

Comment naviguent et achètent les internautes dans le monde ?

Comprendre l’expérience utilisateur (l’UX) est devenu un véritable enjeu de compétitivité pour les e-commerçants. En février dernier, l’agence parisienne Content Square réalisait une étude sur les pratiques de navigation des internautes sur les sites e-commerce.

Une étude très intéressante qui nous donne notamment des informations sur comment les internautes perçoivent la qualité et le prix d’un produit, le design, le service clients, ou encore les conditions générales de vente.

Ces caractéristiques ont des impacts plus ou moins importants sur l’acte d’achat d’un pays à l’autre.

Par exemple, on peut voir que les Allemands attachent une grande importance aux CGV ainsi qu’aux éléments de réassurance.

Les internautes Chinois, eux, consomment davantage de contenu que les internautes occidentaux et auront plus une attitude de « lèche-vitrine ».

Les Américains, s’attardent beaucoup plus sur la Homepage sur laquelle ils vont interagir beaucoup plus que la moyenne mondiale.

En Russie, les utilisateurs se servent beaucoup plus du menu principal pour la navigation que la Homepage.

Pour les internautes Espagnols, l’avis client et le communautarisme est primordial.

En Italie, les taux de conversions sont bien inférieurs au reste de l’Europe. Les Italiens vont retourner plusieurs fois sur un site avant d’acheter.

Au Royaume-Uni, les internautes interagissent peu avec les pages vues (faible taux d’activité) et vont rapidement au but.

Enfin, en France, les utilisateurs attachent beaucoup d’importance au prix des produits et à la gratuité de la livraison.

Les éléments présentés dans cette étude représentent ainsi un atout majeur pour les e-commercants voulant internationaliser leur activité.

E-commerce, comment agissent les internautes dans le monde ?

[Événement] Inbound Marketing Day – le 16 juin 2015

Le 16 juin prochain se tiendra l’Inbound Marketing Day au Cnit de la Défense à Paris. Venez nous y retrouver, nous serons présents et nous interviendrons lors d’une table ronde.

Une journée entière dédiée à l’Inbound Marketing. Pour sa 2ème édition en France, L’IMD vous propose un programme de conférences, de tables rondes et de workshops sous le thème stratégique des nouveaux enjeux de la fluidité du parcours client.

Regroupant les principaux acteurs de l’Inbound Marketing, cette journée vous permettra de mieux connaître les enjeux de cette approche du marketing à travers des interventions, des démonstrations d’outils et des mini-sessions de formation.

Inbound Marketin Day

Trois axes thématiques seront développés autour des grandes étapes de l’Attraction, la Transformation et la Conversion. Vous y rencontrerez des acteurs du contenu, du marketing digital, du social media, du marketing intelligence et du marketing automation, des ressources humaines, de la big data et de tous les leviers stratégiques de l’approche Inbound.

Cet événement est destiné à tous les professionnels du marketing, start-up, small et big businesses, B to B et B to C, aux journalistes, aux étudiants, aux enseignants, aux dirigeants d’entreprises qui souhaitent en savoir plus sur ce marché en pleine croissance.

Programme de la journée

Accueil dès 09:00

09:30 – 11:00 : Tables rondes et conférences

11:00 – 11:30 : Networking

11:30 – 13 : 00 : Tables rondes et conférences

13:00 – 14:00 : Déjeuner

14:00 – 15:00 : Workshops – Business cases – training sessions

15:00 – 15:30 : Networking

15:30 – 16:30: Workshops – Demo – training sessions

16:30 – 17:30 : Cocktail / Networking de clôture

Profitez d’un early bird à 150€  jusqu’au 30 avril. Le ticket passera ensuite à 180€.

Réservation : http://inboundmarketingfrance.fr/agenda/inbound-marketing-day

8 outils de market automation à regarder

L’automation marketing représente toutes les techniques d’automatisation qui vont permettre le déclenchement et le déroulement de campagnes marketing quasiment sans intervention humaine.

Nous avons identifié pour vous 8 outils d’automatisation marketing offrant des fonctionnalités très performantes dans le but de simplifier de nombreuses activités marketing autrement fastidieuses.

La liste des outils que nous avons constitué dans cet article est loin d’être exhaustive mais mérite toutefois d’y jeter un oeil si vous êtes à la recherche de moyens pour rationaliser une ou plusieurs fonctions marketing.

Marketo

Marketo

Marketo fournit des solutions de lead management ainsi que d’insight marketing (problèmes perçus par les consommateurs). l’outil permet notamment aux marketeurs d’automatiser des campagnes de marketing ciblées en fonction de critères très précis avec un objectif constant de « réchauffage » de ses leads. Marketo propose plusieurs forfaits conçus pour des entreprises de différentes tailles, avec des caractéristiques adaptées à celles ci.

Infusionsoft

Infusionsoft

Infusionsoft offre une solution de gestion marketing construit exclusivement pour les petites entreprises.

La solution dispose d’outils de génération de prospects et d’automatisation marketing. Les fonctionnalités CRM permettent aux utilisateurs d’attirer des prospects, rationaliser le processus de ventes (de la traite jusqu’à leur validation). Enfin une fonctionnalité E-commerce permet la gestion et l’automatisation des ventes en ligne.

En plus du logiciel, Infusionsoft fournit des services personnalisés, tel qu’un suivi personnalisé pour aider les utilisateurs à démarrer.

Mailchimp

Mailchimp

 
On ne présente plus Mailchimp, LA solution de gestion de campagnes emailing. Cet outil permet de créer des newsletters à l’aide de templates, d’automatiser des envois, d’intégrer les contenus sur les réseaux sociaux, mais aussi de gérer des fichiers de contacts et de faire des suivis statistiques de vos campagnes. Mailchimp est gratuit jusqu’à 2000 abonnés et 12 000 envois par mois.

Pardot

Pardot

Pardot est un outil de marketing automation BtoB qui va permettre la génération de leads, puis de nourrir et éduquer les prospects froids. Pardot offrira également la possibilité de créer des campagnes emailing ciblés et personnalisés, construire des landings pages et des formulaires dynamiques, faire de l’A/B testing pour tester vos supports, calculer le ROI de ses actions marketing ou encore intégrer Google AdWords.

Eloqua

Eloqua

 

Eloqua (Oracle) est la plateforme de Marketing Automation la plus utilisée au monde.  Eloqua permet notamment de structurer, rentabiliser et améliorer l’efficacité des équipes et des campagnes marketing, mais aussi d’aligner le marketing sur les ventes pour accélérer le développement des ventes et donc du chiffre d’affaires.

Hubspot

HubSpot

 

Hubspot est un logiciel tout-en-un extrêmement puissant qui regroupe, comme son nom l’indique, plusieurs outils (spot) : un CMS (création de blogs intégrés), de la génération de formulaire ou landing page, de la suggestion de mots clés, de l’Emailing, de l’Analytics,  ou encore des APIs CRM.

Zoho CRM

ZOHO
 

Zoho CRM propose un outil de gestion de la relation client adapté aux entreprises et auto-entrepreneurs.  Avec Zoho CRM, il est possible d’élaborer un tableau de bord et visualiser rapidement ses ventes, ses stocks, ses rendez-vous ou encore l’activité de ses collaborateurs grâce à l’agenda partagé. L’outil propose également la génération et la qualification de prospects, l’analyse de la concurrence et des prévisions en temps réel.

Customer.io

Customer.io

 

Customer.io est une solution d’email marketing qui permet d’envoyer des e-mails basés sur les actions des internautes. Customer.io permet en fait d’analyser le parcours client sur un site web pour pouvoir ensuite envoyer des emails ciblés basés sur le comportement du consommateur en question.

La plupart des outils de market automation proposent un large éventail d’outils marketing visant à automatiser certaines tâches habituellement fastidieuses. Même si certaines solutions représentent un réel investissement, d’autres, beaucoup plus souples seront justement adaptées à des petites structures ou encore des start-up en phase de lancement.

[Content marketing] 1. C’est quoi ?

Dans le cadre de 3 articles de blog, nous nous efforcerons d’analyser le content marketing. Dans celui d’aujourd’hui, nous définirons ce qu’est la stratégie de content marketing, puis dans le prochain volet nous verrons à quoi il est utile et enfin nous parlerons de la barrière à la consommation.

Au coeur de la stratégie Inbound Marketing, le content marketing se définit comme  la création de contenu éditoriale dans le but d’acquérir de nouveaux clients. Contrairement à de la publicité qui aura pour objectif de générer directement des ventes.

Le content marketing sera généralement utilisé par les entreprises ayant une activité en BtoB tandis qu’une stratégie de contenu de marque (brand content) sera destiné à un public plus large.

content-marketing

Le content marketing consiste à :

Créer un volume de contenu divers : vidéos, blogposts, photos, infographies, articles, news, livres blancs, ebooks, études de cas, guides pratiques, etc.

Ce contenu traitera ainsi d’un sujet qui touche la marque directement ou indirectement. Les différents types de contenu pouvant traiter de ses valeurs, de son environnement, son univers (storytelling).

Partager ce contenu via différents canaux tels que les réseaux sociaux, les campagnes d’emailings,

Il est possible de partager du contenu que l’on n’aura pas créé nous même, cependant cela reste bien moins efficace que la création de son propre contenu.

Créer de l’engagement (des leads) grâce à ce contenu.

Plus le contenu sera pertinent et de qualité, plus il sera profitable en terme d’engagement et plus tard en terme de fidélisation.

Le content marketing est avant tout une stratégie marketing visant à récupérer des clients sur le long terme grâce à du contenu généré et créé presque gratuitement. On distinguera ainsi l’acquisition de clients (Inbound Marketing) de l’achat de clients (via la publicité, ou encore l’achat de mots clés Adwords).

Dans notre prochain volet sur le content marketing, nous nous pencherons sur l’utilité du content marketing et pourquoi cette stratégie peut être un véritable levier pour son business.

Qu’est ce que le content marketing ?

Aujourd’hui, nous allons parler de content marketing. Mais qu’est ce donc que le content marketing ? Comment l’utiliser de façon à ce qu’il génère des leads et indirectement des ventes ? Bref comment rendre bénéfique et rentable le contenu que l’on partage ?

Le content marketing (ou marketing de contenu) se défini par du contenu que vous aurez vous même créé puis partagé sur différents supports : blogs d’entreprises, réseaux sociaux, podcasts Youtube, newsletter, etc.

Dans notre article traitant de la publicité sur Facebook, nous disions qu’un contenu « intéressant » était d’autant plus à même de séduire une large cible. Pensez donc à créer du divertissement pour susciter l’intérêt de vos lecteurs.

Un contenu de qualité permet de mener une campagne marketing efficace sur les réseaux sociaux. Une campagne de marketing content étant bien moins chère qu’une campagne marketing traditionnelle.

Faites du story telling, proposez du contenu authentique en parlant de votre propre histoire, partagez votre identité (vos valeurs).

Votre communauté appréciera du contenu qui mentionne la vie de votre entreprise, les différents événements auxquels vous participez, les outils que vous utilisez, mais aussi le profil de votre équipe.

Créez de l’engagement et de l’interaction en impliquant directement votre audience sur un sujet pertinent qui saura la faire réagir.

Le marketing content est une stratégie qui se base sur le long terme, ainsi il est important de respecter une certaine régularité du contenu partagé. On préférera publier 2 articles de blogs par semaine pendant un an, plutôt que de publier 4 articles par semaine pendant 3 mois.
Ce dernier point est décisif ne serait ce que pour gagner des positions sur les moteurs de recherche (référencement naturel), mais aussi pour satisfaire ses lecteurs. Aucun intérêt de suivre un site web qui n’est jamais mis à jour.

Pour les marques, il y a une vrai nécessité à utiliser le content marketing. 67% des utilisateurs de Twitter sont plus à même d’acheter des marques qu’ils suivent. Les blogs sont 63% plus à même d’influencer une décision d’achat que les magazines.

L'Anatomie du Contenu en Ligne

Sur l’infographie ci dessus on note l’importance du content marketing concernant les décisions d’achat via le bouche à oreille : « 6 utilisateurs de Facebook ou Twitter sur 10 sont plus susceptibles de recommander une marque qu’ils suivent ».
Les blogs présents sur les sites d’entreprise génèrent 55% de visiteurs supplémentaires.

Dans notre article sur les tendances 2015 des réseaux sociaux, nous évoquions l’incroyable évolution de l’efficacité du contenu vidéo. 87% des marketeurs utilisent la video en tant que contenu, devant les articles de blogs, ou les galeries photos. Les vidéos sont faciles à partager sur l’ensemble des réseaux, elles permettent d’illustrer très rapidement un sujet et Google a tendance à privilégier ce type de contenu.

Content Video

IFTTT devient IF, et propose 3 nouvelles applications

Il y a quelques mois, nous vous parlions des outils gratuits du community manager. Nous y présentions IFTTT (If This Then That). Pour rappel, IFTTT est un outil d’automatisation qui permet de lier un service à une application et donc de créer des recettes ou “recipes” (pour les plus anglophones d’entre nous). Exemple: Je publie une photo sur Instagram, elle se publiera nativement sur mon compte Twitter.

Depuis quelques jours, IFTTT est devenu IF et se dote de 3 nouvelles applications mobiles (iOS et Android) : Do Button, Do Camera et Do Note. Fini le nom à rallonge, IF est beaucoup plus simple à mémoriser et s’offre un logo plutôt épuré :

Logo IF

Avec ces 3 nouvelles apps, IF veut simplifier l’utilisation de son service d’automatisation en proposant des raccourcis correspondants à une recette initialement présente sur IFTTT.

Applications DO

Do Button :

Do Button

L’application Do Button vous permet de créer des widgets à la volée pour lancer directement une formule depuis l’écran d’accueil de votre smartphone. Très pratique pour contrôler rapidement ses appareils connectés (encore faut-il avoir des objets connectés chez soi, je vous l’accorde).

Exemple: Augmentez la luminosité d’une pièce équipée d’ampoules Philips HUE ou encore, ajustez la température de son salon à 19° d’une simple rotation de bouton sur l’écran de son smartphone avec avec le thermostat connecté Nest.

Do Camera :

Do camera

Do Camera est une application qui vous permet de prendre une photo et de l’envoyer vers son dossier Dropbox ou de la publier directement sur Twitter ou Facebook par exemple. Il est possible d’ajouter 3 recettes sur l’appareil photo en même temps, il suffira alors d’effectuer un swipe pour en sélectionner une autre.

Do Note :

Do Note

Enfin, avec Do Note, prenez une note rapide puis envoyez la vers l’application de votre choix. Exemple : écrivez un tweet et postez le directement sur Twitter ou encore écrivez une note qui sera envoyée sur votre agenda.

Pour finir, voici une petite recette concoctée uniquement pour vous, elle vous permettra de partager nos derniers articles sur votre Twitter :

IFTTT Recipe: Blog Tamento vers Twitter connects feed to twitter

L’avenir des RH dans un monde digital

Au-delà des technologies, des usages et des solutions de productivité, en s’immisçant dans toutes les strates des Entreprises, le web a accéléré le rythme des choses, mettant les RH dans une position impossible à tenir. Quel est donc l’avenir des RH dans un monde digital ?
Tenir le rythme Au-delà des technologies, des usages et des solutions de productivité, en s’immisçant dans toutes les strates des Entreprises, le web a accéléré le rythme des choses, mettant les RH dans une position impossible à tenir.

 

 

En effet, comment répondre de manière efficace aux pressions venant des trois interlocuteurs des RH ?

Tenir le rythme

  • Le marché va plus vite ! Dans un monde où l’information circule sans entrave, tous les marchés innovent plus vite, changent d’orientation plus nerveusement, élisent de nouveaux leaders plus fréquemment… Qui avait peur de Google, Facebook, Apple, il y a encore 10 ans ?! Ces évolutions de fond ont créé une attente forte en matière d’innovation ; vos clients s’attendent à ce que vous avanciez vite et à ce que vous les surpreniez sans cesse.
  • Les employés vont plus vite ! L’information est partout, tout le temps et circule en temps réel ! Chaque employé a, dans sa vie personnelle, pris l’habitude d’utiliser des outils de très haut niveau de performance et de modernité pour accéder à ces données. Dans de très nombreux domaines, vos employés ont intégré un rythme de consommation et de production d’information qu’il vous faut suivre si vous voulez exploiter pleinement leur potentiel !
  • Votre Entreprise va plus vite ! Lorsqu’il y a quelques années vous mettiez au point une stratégie globale, déclinée de manière locale et pilotée durant plusieurs années, jusqu’au prochain plan stratégique et à la prochaine année « charnière ». Aujourd’hui vous savez que votre stratégie demande plus de souplesse, plus de nervosité et plus de réactivité. A un rythme jamais vu, une entreprise entière doit être capable de mettre en œuvre une nouvelle stratégie en quelques semaines sous peine de voir ses concurrents la dépasser.

Plus que jamais, les RH sont à la fois soumises aux grands mouvements générés par la nervosité du web, et immergées au cœur des nouvelles bonnes pratiques : une place stratégique qui leur confère les clés pour aligner les forces de l’Entreprise, sa stratégie et son marché.

La clé de la flexibilité : la formation continue des employés

Vous savez que la richesse première de votre entreprise est l’implication de ses ressources humaines.

Vous savez donc que la réussite de vos stratégies dépend de la manière avec laquelle vous allez gérer le changement et embarquer vos employés sur les chemins que vous choisissez.

Plus que jamais, la formation continue est votre challenge principal pour :

  1. Anticiper sur les évolutions du marché et leur permettre d’innover
  2. Diffuser les éléments forts de votre positionnement
  3. Adapter les compétences de vos employés
  4. Mobiliser vos équipes, renforcer leur motivation et mobiliser les énergies

Evidemment, vous avez un plan de formations annuel, inspiré à la fois par les employés, le marché et la stratégie de votre Entreprise. Mais vous sentez que ce rythme annuel ne convient plus, vous voyez des initiatives personnelles, vous observez l’augmentation des besoins et la diminution des moyens…

A l’heure où tout le monde peut tout apprendre sur internet, que ce soit sur youtube ou sur le Mooc d’Harvard, comment déployer une stratégie de formation continue adaptée à ces changements de rythme ?

Répondre de manière moderne à des besoins modernes : les MOOCs

Et si les bonnes pratiques du web vous offraient un ensemble de solutions innovantes adaptées à la fois à votre Entreprise et à ces changements de rythme ?

Un MOOC interne est un site intranet qui concentre 3 éléments : des vidéos de formation, un réseau social d’apprentissage et une mécanique de progression.

  • Apprendre en continu vs apprendre 3 jours dans l’année avec un accès libre et ouvert
  • Acquérir des compétences vs suivre une formation avec des formations plus ciblées et plus courtes
  • Apprendre en groupe vs apprendre seul avec le support de forums et d’exercices corrigés par la communauté
  • Gamification vs examen final avec une dynamique de progression, des points de progression, des badges, des objectifs…

Développer un MOOC interne permet de répondre de manière astucieuse et moderne aux défis du rythme du web.

Au-delà, et si vous aviez un nouveau modèle d’innovation en ligne de mire ?

Pour que vos employés suivent le mouvement, laissez-les l’initier ! Sur le modèle du web, chaque employé est capable de produire un contenu de formation qui fera partie d’un ensemble cohérent de savoirs qui circulent et enrichissent tous les autres.

Et si votre MOOC interne était une réponse aux challenges du knowledge management ?