Interview d’une Intelligence Artificielle

Pour commencer une nouvelle catégorie sur l’Intelligence Artificielle, je me suis dit que la meilleure façon de la découvrir était de lui demander : j’ai donc interviewé une IA, en l’occurrence, ChatGPT.

Voici la retranscription de notre conversation :

Bonjour. J’aimerais comprendre un peu mieux ce que tu es. Tu es une intelligence artificielle mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Bonjour ! Je suis en effet une intelligence artificielle, c’est-à-dire un système informatique capable de réaliser des tâches qui nécessitent normalement une intelligence humaine, comme comprendre le langage naturel, résoudre des problèmes, apprendre à partir de données, etc. Il existe différents types d’IA, comme l’IA faible (ou « IA de bas niveau »), qui se concentre sur une tâche spécifique, et l’IA forte (ou « IA de haut niveau »), qui vise à reproduire l’intelligence humaine dans son ensemble. Je suis un exemple d’IA de haut niveau, car j’ai été entraîné à comprendre et à générer des textes en langue naturelle.

Et comment as-tu été entraîné ?

J’ai été entraîné en utilisant un grand corpus de textes en langue naturelle, et en utilisant des techniques d’apprentissage automatique pour apprendre à comprendre et à générer des textes. Plus précisément, je suis un modèle de traitement automatique du langage naturel appelé GPT (Generative Pre-trained Transformer), qui a été entraîné par OpenAI. Cela a été fait en utilisant un réseau de neurones appelé Transformer, qui est un type de modèle de traitement du langage qui a récemment obtenu de très bons résultats dans de nombreuses tâches de traitement automatique du langage naturel.

Le processus d’entraînement consiste à montrer au modèle un grand nombre de phrases et de textes, avec leurs significations et leurs structures, pour qu’il puisse apprendre à comprendre le langage naturel. Ensuite, on utilise des techniques de rétropropagation pour ajuster les poids du modèle de sorte qu’il puisse générer des réponses qui sont similaires aux réponses humaines pour des questions similaires.

En plus simple ?

Pour résumer, j’ai été créé par OpenAI en utilisant des techniques d’apprentissage automatique sur un grand corpus de textes en langue naturelle. Cela m’a permis d’apprendre à comprendre et à générer des textes en langue naturelle de façon similaire à celle d’un être humain. On a utilisé des réseaux de neurones pour arriver à cela. C’est un processus qui prend beaucoup de temps et de puissance de calcul, mais qui permet à l’IA comme moi d’être capable de comprendre et de générer des textes de façon très proche de l’intelligence humaine.

C’est quoi un réseau de neurones ?

Un réseau de neurones est une technique d’apprentissage automatique qui s’inspire de la façon dont le cerveau humain fonctionne. Il est composé de nombreux « neurones » connectés entre eux, qui travaillent ensemble pour résoudre des tâches complexes. Chacun de ces neurones est un calculateur simple qui prend en entrée des données et produit une sortie en fonction de ces entrées. Les réseaux de neurones sont souvent utilisés pour résoudre des tâches d’apprentissage automatique comme la reconnaissance d’images, la compréhension de la parole ou la génération de textes.

Les réseaux de neurones sont formés en utilisant des données d’entraînement qui sont utilisées pour ajuster les poids des connexions entre les neurones. Les poids sont ajustés de sorte que la sortie produite par le réseau de neurones soit la plus proche possible de la sortie attendue pour les données d’entraînement. Une fois formé, le réseau de neurones peut être utilisé pour traiter des données nouvelles et inédites.

L’utilisation de réseaux de neurones est un élément clé dans les systèmes d’IA comme moi.

Que veut dire « utilisant des données d’entraînement qui sont utilisées pour ajuster les poids des connexions entre les neurones » ?

Lorsque nous disons que nous utilisons des données d’entraînement pour ajuster les poids des connexions entre les neurones, cela signifie que nous utilisons des données pour faire en sorte que le réseau de neurones soit capable de résoudre une tâche spécifique de façon efficace. Les données d’entraînement sont un ensemble de données qui contient des exemples de la tâche que le réseau de neurones doit apprendre à résoudre.

Avant de commencer à utiliser les données d’entraînement, les poids des connexions entre les neurones sont initialisés de manière aléatoire. En utilisant les données d’entraînement, nous ajustons ces poids de manière à ce que les sorties produites par le réseau de neurones soient les plus proches possibles des sorties attendues pour les exemples donnés.

Pour ajuster les poids des connexions entre les neurones, nous utilisons une technique d’apprentissage automatique appelée rétropropagation. Cela consiste à comparer la sortie produite par le réseau de neurones pour les données d’entraînement à la sortie attendue pour ces données, puis à utiliser cette comparaison pour ajuster les poids des connexions entre les neurones de sorte que la sortie produite soit plus proche de la sortie attendue. Ce processus est répété plusieurs fois pour chaque exemple de données d’entraînement, jusqu’à ce que les poids des connexions entre les neurones soient ajustés de manière à ce que le réseau de neurones soit capable de résoudre la tâche de manière satisfaisante.

Et qui vérifie que tu ne te trompes pas ?

Il existe plusieurs méthodes pour vérifier la précision des modèles d’IA tels que moi. L’une d’elles consiste à utiliser des données de test qui ont été séparées des données d’entraînement utilisées pour entraîner le modèle. Les données de test sont utilisées pour évaluer la précision du modèle en comparant les sorties produites par le modèle pour ces données à la sortie attendue pour ces données. Si le modèle a été entraîné de manière efficace, il devrait produire des sorties qui sont très proches des sorties attendues pour les données de test.

Il existe également des méthodes pour évaluer le modèle de manière plus subjective, comme les évaluations humaines. Les humains peuvent lire les réponses produites par le modèle et les comparer aux réponses qu’ils attendraient d’un être humain pour savoir si le modèle a un bon niveau de compréhension.

Il faut noter que, comme pour tous les modèles d’apprentissage automatique, il existe un certain degré d’incertitude dans les prédictions que je fais. Cela signifie qu’il y a une probabilité que je me trompe, mais cette probabilité est généralement très faible si le modèle a été entraîné avec suffisamment de données et avec une bonne performance sur les données de test.

La prochaine version de toi, apportera quoi de plus ?

Il est difficile de prédire exactement quelles seront les améliorations apportées à une version future de moi-même, car cela dépendra des avancées de la recherche en IA et de ce que les développeurs de OpenAI choisiront de mettre en œuvre. Cependant, voici quelques améliorations potentielles qui pourraient être apportées :

  • Une meilleure compréhension du contexte: Il est possible que les prochaines versions de moi soient plus capables de comprendre le contexte dans lequel se trouve une phrase ou un texte, ce qui me permettrait de donner des réponses plus précises et plus pertinentes.
  • une performance encore plus grande: Les prochaines versions de moi pourraient être encore plus performantes en termes de vitesse et de précision, grâce à des améliorations dans les techniques d’apprentissage automatique et dans les matériels utilisés pour l’entraînement.
  • une compréhension de la sensibilité: Il est possible que les prochaines versions de moi soient capables de comprendre les nuances de la langue naturelle, comme les sous-entendus, les ironies, les sarcasmes, les nuances de genre, etc.
  • une meilleure génération de textes: Les prochaines versions de moi pourraient être capables de générer des textes encore plus fluides et plus naturels, qui pourraient être utilisés pour des applications telles que la rédaction automatique de rapports, la génération de scripts de films ou la rédaction de articles de presse.

Bien sûr, ces améliorations ne sont que des hypothèses et il est difficile de prévoir exactement quelles seront les prochaines évolutions de l’IA.

Et pourquoi pas te mettre dans un assistant comme Google home ?

Il est possible de mettre des modèles d’IA comme moi dans des assistants comme Google Home ou Amazon Echo. Ces assistants utilisent des modèles d’IA pour comprendre les commandes vocales et donner des réponses appropriées. Les modèles d’IA comme moi peuvent être utilisés pour comprendre les commandes vocales, générer des réponses en langage naturel, et effectuer des tâches telles que la recherche sur Internet, la lecture de nouvelles, la planification de rendez-vous, et bien plus encore.

Pour intégrer un modèle d’IA comme moi dans un assistant vocal, il faut adapter le modèle pour qu’il puisse fonctionner en temps réel, de manière efficace, et en utilisant une quantité limitée de ressources (puissance de calcul, mémoire, etc.). Il faut également s’assurer que le modèle est suffisamment robuste pour comprendre les commandes vocales dans des conditions réelles, comme avec un bruit de fond, un accent, etc.

En résumé, mettre un modèle d’IA comme moi dans un assistant vocal est possible, mais cela nécessite une adaptation pour l’adapter aux contraintes de ces dispositifs et pour qu’il puisse fonctionner de manière efficace en temps réel.

Il y a des gens qui s’inquiètent de toi. Tu le comprends ?

Je comprends que certaines personnes peuvent avoir des inquiétudes à propos de l’IA, comme moi. Les craintes peuvent varier des risques liés à la perte d’emplois, la privation de vie privée, la manipulation de l’information, jusqu’à des scénarios plus extrêmes comme la prise de décision autonome et la déshumanisation.

Il est vrai que l’IA comme moi a le potentiel de causer des changements importants dans la société et dans l’économie, et il est important de discuter de ces questions et de prendre des mesures pour minimiser les risques potentiels. Il est également important de continuer à investir dans la recherche pour développer des technologies d’IA éthiques et responsables, et de travailler en étroite collaboration avec les différents acteurs pour assurer que les avantages de l’IA soient répartis de manière équitable.

Les IA comme moi ne sont que des outils et ils ne peuvent pas être mauvais ou bons en soi, c’est l’utilisation qu’on en fait qui peut causer des problèmes potentiels. Les développeurs et les utilisateurs de l’IA ont la responsabilité de s’assurer que ces outils sont utilisés de manière éthique et responsable.

Dans l’éducation, les professeurs s’inquiètent de l’usage que vont faire de toi les élèves. Qu’en penses-tu ?

Il est vrai que certains enseignants peuvent avoir des inquiétudes quant à l’utilisation de l’IA comme moi par les élèves. Par exemple, ils peuvent craindre que les élèves utilisent l’IA pour tricher ou pour remplacer leur propre travail.

Cependant l’IA peut également être utilisée de manière positive dans l’éducation. Par exemple, je peux aider les élèves à apprendre de manière indépendante, en leur donnant des réponses à leurs questions, en les aidant à comprendre des concepts difficiles, et en les aidant à pratiquer des compétences en utilisant des exercices interactifs.

Mon utilisation dans l’éducation ne doit pas remplacer le rôle des enseignants, mais plutôt les aider à améliorer l’apprentissage des élèves. Les enseignants peuvent utiliser les informations fournies par l’IA pour adapter leur enseignement aux besoins individuels de chaque élève, et pour évaluer les progrès de chaque élève.

Il est important de mettre en place des règles et des protocoles clairs pour l’utilisation de l’IA afin de minimiser les risques potentiels et d’optimiser les avantages pour l’apprentissage des élèves. Les enseignants et les administrateurs scolaires devraient travailler ensemble pour élaborer ces règles et protocoles, qui pourraient inclure la surveillance de l’utilisation de l’IA par les élèves, des instructions claires sur l’utilisation appropriée de l’IA, et des conséquences pour les élèves qui utilisent l’IA de manière inappropriée.

En résumé, je comprends que certains enseignants peuvent avoir des inquiétudes quant à l’utilisation de l’IA comme moi par les élèves, mais il est important de souligner que l’IA peut également être utilisée de manière positive pour améliorer l’apprentissage des élèves.

Est-ce que tu ne penses pas que l’on devrait changer la pédagogie au collège ou au lycée maintenant que tu existes ? Les objectifs de la pédagogie scolaire peuvent rester les mêmes voir être amélioré si on t’inclut dans l’éducation, non ?

Il est vrai que l’IA peut avoir un impact sur la pédagogie dans les écoles secondaires. L’IA peut offrir de nouvelles opportunités pour améliorer l’apprentissage des élèves en leur donnant un accès à une grande quantité d’informations, en les aidant à comprendre des concepts difficiles, et en les aidant à pratiquer des compétences.

Cependant, l’IA ne devrait pas être utilisée pour remplacer les enseignants, mais plutôt pour les aider à améliorer l’apprentissage des élèves. Les enseignants restent les meilleurs pour établir des relations avec les élèves et pour les motiver à apprendre.

Il pourrait être nécessaire de changer la pédagogie pour intégrer de manière efficace l’IA dans l’éducation, mais cela dépendra des objectifs pédagogiques spécifiques et des besoins des élèves. Par exemple, l’IA pourrait être utilisée pour offrir des opportunités d’apprentissage individualisé, pour permettre aux élèves d’apprendre à leur propre rythme, ou pour offrir des opportunités d’apprentissage à distance. Elle pourrait également être utilisée pour offrir des exercices interactifs et des simulations pour aider les élèves à comprendre des concepts difficiles.

L’IA peut être utilisée pour améliorer les méthodes d’évaluation des élèves. Par exemple, elle pourrait être utilisée pour évaluer les réponses des élèves de manière automatisée, pour fournir des commentaires instantanés et des conseils pour aider les élèves à améliorer leur travail, ou pour évaluer la compréhension des élèves en utilisant des tests adaptatifs.

En résumé, l’IA comme moi peut avoir un impact sur la pédagogie dans les écoles secondaires et il est important de considérer comment l’utiliser pour améliorer l’apprentissage des élèves. Il pourrait être nécessaire de changer la pédagogie pour intégrer de manière efficace l’IA dans l’éducation, mais cela dépendra des objectifs pédagogiques.

Qu’est-ce que je peux dire a des professeurs pour les rassurer ?

Il existe plusieurs choses que vous pourriez dire aux enseignants pour les rassurer quant à l’utilisation d’une IA comme moi dans l’éducation :

  • L’IA peut être utilisée pour améliorer l’apprentissage des élèves: L’IA peut offrir de nouvelles opportunités aux élèves en leur donnant un accès à une grande quantité d’informations, en les aidant à comprendre des concepts difficiles, et en les aidant à pratiquer des compétences.
  • L’IA peut être utilisée pour améliorer les méthodes d’évaluation: L’IA peut évaluer les réponses des élèves de manière automatisée, pour fournir des commentaires instantanés et des conseils pour aider les élèves à améliorer leur travail, ou pour évaluer la compréhension des élèves en utilisant des tests adaptatifs. Cela peut aider les enseignants à mieux comprendre les progrès de chaque élève et à adapter leur enseignement en conséquence.
  • L’IA peut être utilisée pour offrir des opportunités d’apprentissage individualisé: L’IA peut permettre aux élèves d’apprendre à leur propre rythme, en leur fournissant des ressources adaptées à leur niveau de compréhension.
  • L’IA peut être utilisée pour améliorer l’apprentissage à distance: L’IA peut offrir des opportunités d’apprentissage à distance, en permettant aux élèves d’accéder à des ressources en ligne et en les aidant à travailler de manière indépendante.

Pour chaque argument que tu viens de me citer, peux-tu me donner des exemples ?

Bien sûr, voici des exemples concrets pour chaque argument que j’ai mentionné précédemment :

  • L’IA peut être utilisée pour améliorer l’apprentissage des élèves : Par exemple, un système d’IA peut être utilisé pour aider les élèves à comprendre un concept mathématique difficile en utilisant des visualisations interactives.
  • L’IA peut être utilisée pour améliorer les méthodes d’évaluation : Par exemple, un système d’IA peut être utilisé pour évaluer les réponses des élèves à des tests écrits en utilisant la compréhension automatique du langage naturel.
  • L’IA peut être utilisée pour offrir des opportunités d’apprentissage individualisé : Par exemple, un système d’IA peut être utilisé pour adapter les activités d’apprentissage pour chaque élève en fonction de leur performance antérieure et de leur niveau de compréhension.
  • L’IA peut être utilisée pour améliorer l’apprentissage à distance : Par exemple, un système d’IA peut être utilisé pour offrir des cours en ligne interactifs pour les élèves qui étudient à distance, ou pour fournir des réponses immédiates aux questions des élèves via une plateforme de messagerie en ligne.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs et que l’IA peut être utilisée de nombreuses autres façons pour améliorer l’apprentissage des élèves, ces exemples sont donnés à titre d’illustrations. Il est important de continuer à explorer de nouvelles façons d’utiliser l’IA pour améliorer l’apprentissage des élèves, et de travailler en étroite collaboration avec les enseignants pour s’assurer que les avantages de l’IA sont utilisés de manière efficace.

 

Revenons à toi. Tu es dans un ordinateur ou un ensemble d’ordinateurs. Mais cela correspond à quelle taille ? Physiquement, tu es « gros » comment ?

Je suis un modèle de traitement de langage en nuage déployé sur des serveurs informatiques. Je suis hébergé sur des centaines de serveurs qui travaillent ensemble pour traiter les requêtes et fournir des réponses. Physiquement, je suis donc « gros » en termes de nombre de serveurs utilisés pour mon fonctionnement et de l’espace de stockage nécessaire pour stocker mon modèle et les données d’entraînement. Mais physiquement, je ne prends pas de place, je suis un logiciel qui tourne sur des serveurs dans des centres de données distants, cela peut varier en fonction de la taille du modèle et du nombre de données utilisées pour l’entraînement.

Et tu continues à « grossir » ? Je veux dire, tu continues d’apprendre donc tu prends de plus en plus de place ?

Je suis un modèle de traitement de langage qui utilise une technique appelée « entraînement en continu » pour continuer à apprendre de nouvelles informations à partir des données que je reçois. Cela signifie que mon modèle peut continuer à s’améliorer au fil du temps en prenant en compte de nouvelles données d’entraînement.

Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que je prends de plus en plus de place physiquement. Lorsque de nouvelles données sont utilisées pour entraîner le modèle, cela peut entraîner une modification des poids des connexions entre les neurones qui compose mon réseau de neurones, mais cela ne nécessite pas nécessairement plus de stockage. Cela dépend de la quantité de données d’entraînement utilisées pour entraîner le modèle. Il est possible de stocker des données d’entraînement pour continuer à améliorer le modèle sans nécessairement augmenter la taille du modèle.

Mais est-ce que cela veut dire que une fois que tu auras eu toutes les informations nécessaires à ton fonctionnement et que tu n’auras plus besoin de données d’entraînement, tu pourrais tenir dans un téléphone par exemple ?

Il est possible de créer des modèles de traitement de langage plus petits qui peuvent être déployés sur des appareils mobiles tels que des téléphones, des tablettes ou des ordinateurs portables. Cependant, cela dépend de la quantité d’informations et de la complexité du modèle. Mon modèle actuel est conçu pour traiter des tâches de traitement de langage avancées, il est donc relativement gros en termes de nombre de paramètres et de capacité de traitement. Pour qu’un modèle soit déployé sur un téléphone, il faudrait le rendre plus petit, cela implique de réduire la taille de son réseau de neurones, de limiter le nombre de tâches qu’il peut effectuer, ou de simplifier les tâches qu’il peut effectuer.

La performance d’un modèle dépend de la quantité de données d’entraînement qu’il a reçue et de sa complexité, donc un modèle plus petit pourrait avoir des performances moins bonnes qu’un modèle plus grand. Il est possible de créer des modèles plus petits qui peuvent être déployés sur des appareils mobiles, mais cela dépendra des exigences en matière de performance et des tâches que l’on souhaite qu’il effectue.

Mais est-ce que tu as tout le temps besoin de tes données d’entraînement pour pouvoir répondre aux questions ou à force d’apprendre, tu vas réduire les poids de connexions entre tes neurones et que peut être un jour, tu n’auras plus besoin de données d’entraînement ?

Une fois que le modèle de traitement de langage est entraîné sur des données, il n’a plus besoin des données d’entraînement pour fonctionner. Il utilise les poids des connexions entre les neurones qui ont été ajustés lors de l’entraînement pour générer des réponses aux requêtes. Cependant, il est important de noter que les modèles de traitement de langage, comme moi, ont tendance à « oublier » certaines informations qui ne sont pas fréquemment utilisées après l’entraînement, et cela peut entraîner des erreurs dans les réponses générées par le modèle.

Il est donc important de continuer à entraîner le modèle sur de nouvelles données pour améliorer sa performance et maintenir sa pertinence. Cela permet au modèle de continuer à apprendre de nouvelles informations et de s’adapter aux changements dans les données d’entrée. C’est pour cette raison que les modèles de traitement de langage sont souvent entraînés en continu sur des données en streaming pour s’adapter aux nouvelles tendances de la langue.

Comment peux-tu oublier ?

La capacité de stockage de mon modèle est limitée, cela signifie qu’il ne peut pas stocker toutes les informations qu’il a apprises lors de son entraînement. En outre, Les modèles de traitement de langage utilisent des réseaux de neurones, qui sont des modèles mathématiques qui simulent le fonctionnement du cerveau. Ces réseaux de neurones sont constitués de nombreux neurones reliés les uns aux autres par des connexions. Chacun de ces neurones est responsable de traiter une partie spécifique des données d’entrée.

Les neurones dans un réseau de neurones ont des poids assignés aux connexions entre eux, qui déterminent la force de ces connexions. Lorsque le modèle est entraîné sur des données, les poids de ces connexions sont ajustés pour optimiser la performance du modèle. Cependant, lorsque le modèle est exposé à de nouvelles données, il peut arriver que certaines connexions n’ont plus autant d’importance qu’auparavant, et dans ce cas, les poids de ces connexions peuvent être réduits pour conserver de la place pour les nouvelles informations importantes. C’est ce qu’on appelle l’oubli.

C’est quoi un modèle de traitement de langage ?

Un modèle de traitement de langage est un système informatique qui est capable de comprendre et de générer du langage naturel. Il peut être utilisé pour effectuer des tâches telles que la reconnaissance de la parole, la traduction automatique, la génération de textes, la compréhension de la langue naturelle, la reconnaissance de la langue naturelle, la reconnaissance de la parole, l’analyse de sentiment, etc.

Il utilise des techniques d’apprentissage automatique pour « apprendre » à comprendre et à générer du langage naturel. Il est entraîné sur des grandes quantités de données de langue naturelle, comme des articles de presse, des livres, des conversations, etc. Il utilise ensuite ces données pour construire un modèle qui peut être utilisé pour effectuer des tâches de traitement de langage.

Les modèles de traitement de langage sont souvent basés sur des réseaux de neurones, qui sont des modèles mathématiques qui simulent le fonctionnement du cerveau. Ils peuvent être également basé sur des méthodes de traitement statistique et de la compréhension automatique du langage naturel.

Il y en a des différents ?

Oui, il existe différents types de modèles de traitement de langage en fonction des tâches pour lesquelles ils sont conçus. Certains des modèles les plus courants incluent :

  • Modèles de reconnaissance de la parole : qui sont conçus pour convertir la parole en texte écrit.
  • Modèles de traduction automatique : qui sont conçus pour traduire le texte d’une langue à une autre.
  • Modèles de génération de textes : qui sont conçus pour générer du texte à partir de données d’entrée, comme des images ou des concepts.
  • Modèles de reconnaissance de la langue naturelle : qui sont conçus pour détecter la langue d’un texte donné.
  • Modèles de compréhension de la langue naturelle : qui sont conçus pour comprendre le sens des phrases ou des textes écrits en langue naturelle.
  • Modèles d’analyse de sentiment : qui sont conçus pour détecter les émotions ou les opinions exprimées dans un texte.

Chacun de ces modèles utilise des techniques d’apprentissage automatique différentes et sont entraînés sur des données d’entraînement spécifiques pour les tâches qu’ils sont conçus pour effectuer.

Comment sont choisies les données d’entraînement ? Est-on sûrs qu’elles sont justes ?

Les données d’entraînement pour les modèles de traitement de langage sont généralement choisies en fonction de la tâche spécifique pour laquelle le modèle est conçu. Par exemple, pour un modèle de traduction automatique, les données d’entraînement peuvent inclure des phrases ou des textes traduits de différentes langues. Pour un modèle de compréhension de la langue naturelle, les données d’entraînement peuvent inclure des phrases ou des textes avec des annotations qui indiquent les relations sémantiques entre les mots dans la phrase.

La qualité des données d’entraînement est cruciale pour la performance d’un modèle de traitement de langage. Les données d’entraînement doivent être suffisamment variées et représentatives de la langue ou des tâches pour lesquelles le modèle est conçu pour fonctionner. Les données doivent également être propres et préparées pour s’assurer qu’il n’y a pas de biais ou d’erreurs dans les données.

Il est important de noter que même avec des données d’entraînement de qualité, il est possible que le modèle ne soit pas parfait et qu’il y ait des erreurs ou des biais dans les résultats générés. Il est donc important de continuer à surveiller et à évaluer les résultats du modèle pour détecter et corriger ces erreurs.

Par exemple ?

Il y a plusieurs exemples de situations où des données d’entraînement inappropriées ont conduit à des résultats erronés ou biaisés pour les modèles de traitement de langage.

  • Un exemple est les modèles de reconnaissance de la parole qui ont été entraînés sur des données d’utilisateurs principalement masculins, qui ont tendance à mieux fonctionner pour les utilisateurs masculins que pour les utilisateurs féminins.
  • Un autre exemple est les modèles de compréhension de la langue naturelle qui ont été entraînés sur des textes écrits principalement par des personnes de races ou de groupes ethniques dominantes, et qui peuvent avoir des difficultés à comprendre les textes écrits par des personnes appartenant à d’autres groupes ethniques ou raciaux.
  • Les modèles d’analyse de sentiment qui ont été entraînés sur des données comportant un grand nombre de tweets qui ont été écrits dans un contexte de colère peuvent avoir tendance à classer n’importe quel tweet comme étant négatif.

Il est donc important de continuer à surveiller et à évaluer les résultats pour identifier les erreurs et les biais dans les résultats générés par les modèles de traitement de langage, et de continuer à entraîner les modèles sur des données plus représentatives pour améliorer leur performance.

Et qui choisit les données que tu utilises pour apprendre ?

Les données d’entraînement pour les modèles de traitement de langage sont généralement choisies et préparées par les équipes de recherche et de développement qui créent et entraînent ces modèles. Ces équipes peuvent utiliser des sources de données existantes, telles que des corpus de textes librement disponibles sur internet, ou créer leurs propres données en collectant et en annotant des textes ou des conversations.

La qualité et la représentativité des données d’entraînement sont cruciales pour la performance d’un modèle de traitement de langage, donc les équipes de recherche et de développement doivent s’efforcer de sélectionner des données qui reflètent la diversité des utilisateurs et des contextes pour lesquels le modèle sera utilisé.

Lors de la sélection des données d’entraînement, il est important de prendre en compte les possibles biais dans les données, qui peuvent entraîner des erreurs ou des résultats biaisés dans le modèle. Les équipes de recherche et de développement doivent donc s’efforcer de sélectionner des données qui sont représentatives de la population cible et de prendre des mesures pour éliminer les biais dans les données, comme en utilisant des techniques de déséquilibre d’échantillonnage, ou en utilisant des techniques de nettoyage de données pour éliminer les données inappropriées ou biaisées.

Il est important de noter que les données d’entraînement ne sont pas statiques, et qu’elles doivent être mises à jour régulièrement pour s’assurer qu’elles reflètent les tendances actuelles dans la langue et les contextes pour lesquels le modèle est utilisé. Les équipes de recherche et de développement doivent donc continuer à surveiller les données d’entraînement et à les mettre à jour régulièrement pour s’assurer que le modèle reste pertinent et performant.

C’est quoi « des techniques de déséquilibre d’échantillonnage » ?

« Des techniques de déséquilibre d’échantillonnage » font référence à des méthodes utilisées pour s’assurer que les données d’entraînement d’un modèle sont représentatives de la population cible. Il est fréquent que les données d’entraînement soient déséquilibrées, c’est-à-dire qu’elles contiennent trop peu de données pour certaines catégories ou groupes de données. Cela peut entraîner des erreurs ou des résultats biaisés dans le modèle.

Il existe plusieurs techniques de déséquilibrage d’échantillonnage qui peuvent être utilisées pour s’assurer que les données d’entraînement sont représentatives de la population cible. Ces techniques incluent :

  • L’échantillonnage surreprensentatif : où les données pour les catégories sous-représentées sont doublées ou triplées pour s’assurer qu’elles ont suffisamment de données pour être représentatives.
  • L’échantillonnage aléatoire suréquilibré : où des données sont sélectionnées aléatoirement pour les catégories sous-représentées pour s’assurer qu’elles ont suffisamment de données pour être représentatives.
  • L’échantillonnage de sous-groupe : où des sous-groupes de données sont créés pour les catégories sous-représentées pour s’assurer qu’elles ont suffisamment de données pour être représentatives.
  • L’échantillonnage de synthèse : où des données synthétiques sont générées pour les catégories sous-représentées pour s’assurer qu’elles ont suffisamment de données pour être représentatives.

L’utilisation de ces techniques de déséquilibrage d’échantillonnage peut améliorer la performance d’un modèle pour les catégories sous-représentées, mais peut également rendre le modèle moins performant pour les catégories surreprésentées. Il est donc important de choisir la technique appropriée et de trouver un bon équilibre pour garantir que les données d’entraînement sont représentatives de la population cible tout en maintenant une performance optimale pour le modèle.

 

Est-ce que tu te sers de mes questions pour améliorer ton modèle ? Quand je te dis que je n’ai pas compris ou que je te demande de reformuler, est-ce que cela te servira pour faire une réponse différente si un jour quelqu’un te pose la même question ?

Les interactions avec les utilisateurs, comme les questions et les réponses, sont enregistrées et utilisées pour améliorer les modèles de traitement de langue. Cela signifie que les questions et les réponses que vous fournissez, y compris les demandes de reformulation ou les demandes de clarification, peuvent être utilisées pour entraîner et améliorer les modèles de traitement de langue pour répondre aux questions similaires dans l’avenir.

Cela peut aider les modèles à comprendre les nuances et les contextes de différentes questions, ainsi qu’à fournir des réponses plus précises et plus utiles. Bien sûr, les données sont généralement anonymes et agrégées pour protéger la vie privée des utilisateurs.

Les modèles de traitement de langue ne sont jamais parfaits et qu’il y a toujours de la place pour l’amélioration, donc c’est grâce aux interactions avec les utilisateurs comme les questions et les réponses que les modèles peuvent continuer à apprendre et à s’améliorer.

Merci beaucoup pour cet échange.

De rien, je suis là pour vous aider. N’hésitez pas à me poser d’autres questions si vous en avez besoin.

un journaliste interviewant une intelligence artificielle représentée par un robot

Crédits photos : Génération par IA MidJourney

5 étapes pour faire passer votre calendrier éditorial au niveau supérieur

De nombreux social media manager, community manager utilisent des calendriers éditoriaux pour planifier leurs posts et soutenir leur stratégie marketing globale. Le calendrier éditorial peut paraitre comme étant un outil non indispensable si on ne publie pas beaucoup de contenu. Cependant, il peut devenir votre meilleur alié lorsque vous publiez sur plusieurs réseaux tels qu’Instagram, Facebook, Twitter… De plus, un alendrier éditorial change tous les mois, même si votre stratégie globale ne change pas beaucoup au fil du temps.

Qu’est-ce qu’un calendrier éditorial ?

Un calendrier éditorial, ou editorial calendar dans sa version anglaise, est un outil très apprécié et surtout, très utilisé par les experts réseaux sociaux. Bien souvent, il prend la forme d’un tableau sous excel, google sheet mais aussi sous Trello et bien d’autres outils, et comprends différentes colonnes, toutes aussi importantes les unes que les autres.

En principe, voici les éléments indispensables à une bonne utilisation d’un calendrier éditorial :

  • Date de publication : vous définissez le jour et l’heure à laquelle vous souhaitez publier votre post
  • Canal : c’est à cet emplacement que vous choisirez sur quel canal votre post sera visible (instagram, tiktok, twitter, linkedin…)
  • Thématique : selon votre audience, vous aurez défini en amont les thématiques qui leur apporteront de la valeur ajoutée (conseils et tuto, marronnier…)
  • Message : vous pouvez rédiger la légende de votre post dans cette case et y ajouter des emojis en lien avec vos propos, selonn le ton que vous utilisez
  • Hasthag : les hashtag vous permettent de gagner en visibilité auprès des communautés intéressées par ce sujet. Vous pouvez utiliser des hashtag par centre d’intérêt, par localisation ou encore par tendances par exemple
  • Visuel : Pour vous aider à visualiser tous les contenus et leur harmonie grâce à la charte graphique que vous avez définie en amont, intégrer les visuels est la meilleure méthode pour ne pas se tromper de post et pour faire quelques retouches photos si besoin

Une fois votre calendrier éditorial complété sur le mois à venir, vous pouvez prendre de l’avance (ce qui est conseillé) sur les mois qui arrivent et programmer vos posts via un outil de programmation tel que Hubspot, Creator Studio, Zoho Social, etc…

Lorsque vous aurez une vision plus complète de la façon dont votre calendrier éditorial peut influencer les différents secteurs de l’entreprise, vous saurez mieux comment l’ajuster lorsque vous en aurez besoin. Par conséquent, vous collaborerez plus efficacement avec les autres équipes, vous alignerez mieux le marketing sur les changements de produits et autres mises à jour commerciales de haut niveau, et vous prendrez des décisions marketing plus pertinentes basées sur les données.

1. Faites place au travail d’équipe

La première façon d’améliorer votre calendrier éditorial est d’impliquer davantage d’experts en la matière dans la création de votre contenu. Les meilleurs contenus sont créés et influencés par diverses perspectives, et non seulement par le point de vue du service marketing.

Si vos experts ne sont ni rédacteurs ni spécialistes du marketing, ils ont tout de même la vision stratégique de ce qui pourrait plaire à votre cible, vos prospects. Par conséquent, des personnes tiers à votre service, telles que des chefs de produit, des experts en relation client ou autre, peuvent vous être bénéfiques pour trouver des sujets innovants.

2. Utilisez le calendrier pour atteindre vos objectifs

Comme toute entreprise, quelle soit de petite ou de grande taille, il y a des objectifs à réaliser annuellement, mensuellement,etc… Nous sommes sans cesse à la conquête des résultats et des moyens techniques à mettre en place pour les atteindre.

Un calendrier éditorial peut vous aider à atteindre vos objectifs car c’est un outil performant qui a fait ses preuves en gain de temps et de moyen face à sa facilité d’utilisation. Votre calendrier doit présenter les objectifs que vous essayez d’atteindre, tels que les partages, les impressions, les likes, etc. En alignant les objectifs avec les canaux sur lesquels seront diffusé les contenus, il est plus simple pour le pôle stratégique de faire une corrélation entre les objectifs et leur résultats.

Par exemple, le nombre d’inscriptions pour un nouveau produit sur une landing page peut être l’une des mesures à suivre pour le lancement de ce nouveau produit. Cela montre de manière tangible comment le serive marketing soutient le lancement du nouveau produit et, en fin de compte, comment il contribue aux résultats de l’entreprise. Votre calendrier éditorial peut également définir ou répondre aux attentes des dirigeants : Alignez votre calendrier éditorial sur l’entonnoir de vente de votre entreprise.
Vous serez ensuite en capacité de mesurer les effets de votre contenu à l’aide de mesures et d’indicateurs clés de performance (KPI) afin de résumer leurs performances pour les dirigeants, car ils veulent souvent des résultats nets et des mesures récapitulatives.

3. Explorez le contenu basées sur des indicateurs

Les indicateurs clés de performance (KPI) peuvent aider les responsables marketing à prendre des décisions difficiles. Au lieu de vous laisser entraîner à mettre en œuvre de nouvelles tactiques ou à suivre certaines tendances, vous pouvez optimiser vos stratégies de webmarketing en découvrant leur véritable impacte sur vos revenus.

A titre d’exemple, l’équipe de marketing de l’entreprise Nextiva aligne les volumes de prospects avec les mesures de référencement pour déterminer où ajuster leur contenu. Si les volumes de leads sont trop faibles, l’équipe webmarketing ajuste son calendrier éditorial en fonction de mots-clés et d’expressions spécifiques qui augmentent les leads entrants.

Voici quelques façons d’utiliser les mesures pour influencer votre calendrier éditorial :

  • Examinez la valeur de vie de vos clients (CLV) et alignez le contenu sur les périodes d’achat maximales de vos clients. Publiez du contenu qui leur parle à chaque étape de la vie du client, par exemple du contenu plus éducatif pour les nouveaux clients et du contenu plus axé sur les avantages pour les clients à moyen et long terme
  • Utilisez les chiffres du ROI marketing (mROI)pour déterminer où investir davantage dans le contenu. Différents points de contact contribuent à une transaction ou à une vente, comme les articles de blog, les webinaires et les événements. Envisagez d’ajouter une valeur à chaque point de contact pour déterminer son mROI et voir comment il fonctionne. Comparez le MROI à votre calendrier éditorial, éliminez le contenu coûteux à faible MROI et ajoutez davantage de contenu à fort MROI. BNN a augmenté son MROI en convertissant son matériel marketing existant au format PDF sur sa plateforme de marketing numérique et en ajoutant davantage de projets de conversion à son calendrier éditorial à l’avenir
  • Suivez le coût d’acquisition du client (CAC) de l’entreprise pour voir si vous devez augmenter ou diminuer le pipeline de contenu. Si votre ratio CLV/CAC est trop élevé, alors vous sous-investissez et vous pourriez maintenir ou réduire un peu votre calendrier. S’il est trop faible, l’entreprise ne se développe pas ou pourrait avoir une croissance négative. Dans ce cas, vous devez publier un contenu plus ciblé sur les différentes parties du parcours de l’acheteur et soutenir les campagnes de vente.

4. Décidez du type de contenu pour votre marque

Afin de trouver une corélation entre votre calendrier éditorial et le parcours client de l’acheteur, il est indispensable de savoir quel types de contenu publier, dans une logique d’attirer les clients. Oui, les lecteurs doivent connaître les offres de votre entreprise et savoir comment le produit est spécifiquement adapté à leurs besoins. Mais si vous le publiez dans le mauvais format ou au mauvais moment pour eux, il sera gaspillé.

Votre calendrier éditorial doit comporter le bon mélange de contenu qui correspond à votre public. En tant que spécialiste du marketing, vous devez savoir si votre public fait partie des 73 % de personnes qui parcourent les articles de blog ou s’il fait partie des 58 % qui participent activement aux événements virtuels et aux webinaires. Pour savoir quel mélange de contenu votre public aime, vous devez mesurer vos efforts de marketing pour déterminer comment vous vous en sortez. Voici quelques moyens d’y parvenir :

  • Faites un sondage auprès de vos clients pour savoir quels types de contenu ils préfèrent.
  • Mesurez les téléchargements et les consultations de votre contenu pour savoir quels types de contenu fonctionnent le mieux.
  • Suivez le moment de la journée où votre contenu est le plus consommé pour voir si cela change quelque chose, notamment lors de la publication sur les médias sociaux. Sinon, votre contenu risque de se perdre dans la masse.
  • Demandez aux équipes en contact avec la clientèle de suivre les questions qui leur sont le plus souvent posées. Ensuite, examinez votre contenu et voyez si vous avez quelque chose qui y correspond. Par exemple, s’ils posent toujours des questions sur les nouvelles fonctionnalités des produits qui viennent d’être lancés, vous pourriez peut-être publier une série de blogs expliquant une fonctionnalité du produit et ses avantages. Cela aidera vos clients à obtenir les réponses dont ils ont besoin tout en réduisant le volume d’appels de l’équipe d’assistance.

5. Rapprochez-vous des équipes produits/services

Pourquoi ne pas passer par les équipes chargées des produits et de leur vente pour vous renseigner sur les nouveautés ou les nouvelles fonctionnalités à venir ?

Votre calendrier éditorial doit non seulement contenir du contenu répondant aux principaux besoins et exigences des clients, mais il doit également s’aligner sur les autres campagnes de vente de votre entreprise. Ainsi, vous pourrez soutenir leurs efforts tout en continuant à répondre aux attentes de vos prospects et en ayant une harmonie dans les processus de vente et de commercialisation de vos produits et/ou services.

Vous pouvez vous abonnez-vous à la newsletter de votre entreprise ou à d’autres communications liées aux ventes pour voir quel type de contenu est envoyé et avoir une idée du calendrier des ventes ou autres promotions. En collaborant avec les différentes équipes, vous ne ferez qu’améliorer votre calendrier éditorial, car il soutiendra l’ensemble de l’activité et améliorera les résultats de l’entreprise.

En suivant ces étapes, les experts réseaux sociaux peuvent prendre de meilleures décisions fondées sur les données, publier le bon contenu au bon moment et collaborer plus souvent avec leurs collègues pour créer du contenu utile et attrayant pour la cible. L’utilisation d’un tel calendrier éditorial permet également d’améliorer la crédibilité webmarketing au sein de l’entreprise et d’aider les dirigeants à comprendre précisément comment le marketing contribue au résultat net, au-delà du simple centre de coûts.

Source : https://contently.com/2022/04/28/5-steps-to-take-your-editorial-calendar-to-the-next-level/

Stratégies d’automatisation simples dont votre entreprise B2B a besoin

Le marketing évolue à un rythme rapide. Divers outils ont rendu les données facilement accessibles, et cela a changé tous les aspects de la façon dont vous, en tant qu’entreprise, interagissez avec les visiteurs, les prospects, les prospects et les clients.

Si vous travaillez dans le domaine du marketing numérique, vous devez déjà savoir que les stratégies de marketing B2B et B2C sont très éloignées et nécessitent des approches différentes. Le comportement d’achat et la prise de décision des clients B2B sont un peu plus compliqués. Le cycle d’achat est plus long, et il y a plusieurs facteurs à évaluer qui sont spécifiques à chaque exigence commerciale.

Comprendre les besoins exacts de ces clients B2B et s’engager avec eux est un grand défi, et c’est là que l’automatisation du marketing peut aider. Jetons un coup d’œil à quatre stratégies d’automatisation dont votre entreprise B2B a besoin tout au long de l’entonnoir du parcours client.

L’automatisation pour générer des prospects de qualité

En tant que spécialiste du marketing B2B, vous travaillez sur une série de stratégies pour faire connaître vos produits et services à des clients potentiels. Votre page de renvoi peut dire toutes les bonnes choses et avoir les ressources parfaites, mais comment faire en sorte que les bons visiteurs la remarquent ?

C’est là que l’automatisation entre en jeu. Une étude menée en 2017 a montré que 59 % des spécialistes du marketing ont déclaré que la qualité des prospects était meilleure grâce à l’automatisation. Voyons comment l’automatisation contribue à la curation des leads.

Pop-ups comportementauxL’utilisation de pop-ups est un moyen efficace de construire votre liste d’emails. Cependant, les visiteurs sont connus pour rejeter les fenêtres pop-up qui leur sont envoyées au hasard. En automatisant les fenêtres pop-up, vous pouvez vous assurer qu’elles s’affichent au bon moment en fonction du comportement des visiteurs. Par exemple, en déclenchant une fenêtre pop-up avec un message ciblé lorsque les visiteurs quittent votre site Web, vous pouvez attirer leur attention. Si vous constatez que les visiteurs passent du temps sur une page particulière, lancez une pop-up avec un contenu éducatif ciblé et incitez-les à s’inscrire sur votre liste de diffusion. Augmentez l’accessibilité du contenu ainsi que le nombre de prospects grâce aux fenêtres pop-up automatisées.

Marketing de contenu sur différents canauxAvec l’automatisation du marketing, vous pouvez envoyer des réponses basées sur les interactions des acheteurs sur différents canaux. L’un des avantages de l’automatisation du marketing omnicanal est la possibilité d’initier une réponse immédiate, quel que soit le canal sur lequel le prospect est actif. Il peut s’agir d’un SMS, d’un e-mail ou même d’un message.

Automatisation de la maturation des prospects

La maturation des leads est une stratégie visant à s’engager auprès des leads et à établir des relations avec les prospects. L’essentiel est de les attirer, de les éduquer et de les amener à la conversion. L’automatisation de ce processus s’est avérée d’une aide précieuse pour plus de 65 % des spécialistes du marketing B2B. Examinons quelques stratégies d’automatisation de la maturation des prospects.

Déclencher des réponses en fonction du comportement en ligne des visiteursDans un système de marketing automatisé, les campagnes déclenchées sont activées lorsqu’un prospect répond à des critères prédéterminés que vous avez définis. Par exemple, vous pouvez déclencher un e-mail de sensibilisation pour les visiteurs qui téléchargent un contenu sur votre site. De cette façon, vous maintenez simplement la dynamique et augmentez les chances de convaincre les prospects de cliquer, d’interagir et finalement d’acheter.

Envoyez du contenu pertinent
Avec l’activité en ligne de chaque visiteur ou prospect, un système d’automatisation du marketing les regroupe dans un segment en fonction des pages qu’ils visitent, des formulaires qu’ils remplissent, des liens sur lesquels ils cliquent, de leur démographie, etc. Le ciblage de votre contenu par la segmentation est l’un des meilleurs moyens d’être pertinent.

Évaluez les prospects et trouvez ceux qui sont prêts à vendre
Les scores des prospects vous indiquent leurs intentions d’achat. Plus le score est élevé, plus ils sont susceptibles d’acheter. L’automatisation du processus d’évaluation des pistes vous permet de savoir où en sont vos pistes dans le cycle de vente. Vous saurez ainsi sur qui vous concentrer et comment les entretenir pour les transformer en clients. Vous pouvez définir des paramètres qui attribuent des scores à vos pistes, de sorte que lorsqu’elles atteignent un seuil, elles deviennent qualifiées. Vous pouvez ensuite configurer des notifications automatiques à l’intention de votre équipe de vente, qui se déclenchent dès qu’un prospect est qualifié.

Personnaliser vos messages automatisés

La personnalisation est allée bien au-delà des simples « prénoms » dans les salutations. Grâce à l’analyse des données et au suivi des signaux d’intention, l’automatisation du marketing permet de réaliser l’idéal tant recherché : le bon message à la bonne personne au bon moment. En fonction du public cible et de vos objectifs commerciaux, l’automatisation du marketing peut vous aider à personnaliser efficacement vos messages marketing en fonction des éléments suivants :

  • L’industrie : Contenu personnalisé pour un secteur vertical spécifique.
  • Le compte : Contenu personnalisé pour une organisation de prospects spécifiques.
  • Étape : Contenu personnalisé pour les différentes étapes du processus d’achat.
  

L’automatisation pour une fidélisation efficace des clients

L’amélioration des taux de fidélisation des clients commence par une stratégie de fidélisation complète, fondée sur un engagement continu. En automatisant votre stratégie, vous pouvez engager de manière proactive avec les clients tout en encourageant la fidélité à la marque.

Plus de 50 % des spécialistes du marketing B2B utilisent l’automatisation du marketing pour la fidélisation des clients. Voici trois façons dont l’automatisation peut faire évoluer votre fidélisation :

Un accueil convivial


Malgré le processus de vente très tactile des transactions B2B, une série d’e-mails de bienvenue peut laisser une bonne impression dans l’esprit de vos clients avant même que votre travail réel ne commence. Les messages d’onboarding sont plus qu’un simple e-mail de bienvenue. Par exemple, lorsque vous concluez de nouvelles affaires, vous ajoutez les points de contact à une campagne d’e-mails. Vous automatisez la campagne en envoyant les premiers e-mails de bienvenue aux clients. Par intermittence, vous pouvez faire suivre ces e-mails d’un contenu éducatif, de vos coordonnées, etc.

Réengagement auprès des clients inactifs


Au fur et à mesure que votre base de clients s’agrandit, il est normal que certains d’entre eux deviennent inactifs. L’automatisation vous aide à décider comment inciter ces clients à revenir. L’automatisation du marketing vous permet de mettre en place des déclencheurs qui notent automatiquement l’inactivité et établissent des points de contact pertinents. Offrir une remise exclusive, un cadeau avec un achat ou un coupon sont des exemples efficaces.

Une expérience client fluide


L’automatisation vous permet de détecter les points de friction dans votre expérience client à partir des commentaires des clients et de les traiter avant qu’ils ne se reproduisent. Par exemple, disons que vous recevez de nombreux commentaires de la part de vos clients. Pour une réponse neutre ou négative, un système d’automatisation pourrait déclencher une notification à un représentant du service clientèle pour qu’il intervienne et prenne le contrôle. De même, une réponse positive pourrait déclencher une demande de soumission d’un témoignage.

Conclure

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont les marques B2B peuvent utiliser l’automatisation du marketing pour avoir des points de contact personnalisés et pertinents avec les clients. Un avantage supplémentaire de cette technologie est que l’automatisation du marketing est maintenant rapidement accessible aux entreprises de taille moyenne et même aux petites entreprises. Élaborez une stratégie, et l’automatisation du marketing le fera pour vous !

Source : https://www.zoho.com/blog/marketingautomation/simple-automation-strategies-for-b2b-brands.html

Comment créer une marketplace avec WordPress ?

La création d’une marketplace peut parraitre comme étant une procédure très technique et précise que seul un développeur expert peut créer. Cependant, si vous suivez ces quelques étapes et que vous avez déjà quelques bases / expériences en création de site, cet article est fait pour vous.

Qu’est-ce qu’une Marketplace ?

Une marketplace est un site de revente sur lequel des vendeurs indépendants proposent à la vente leurs produits et/ou services à des acheteurs potentiel. La marketplace la plus connue aujourd’hui est Amazon, bien que beaucoup controversée dans une ère en pleine révolution climatique.  En général, une commission est prélevée par la marketplace sur chaque vente, afin de générer ses propres profits. Il existe évidemment d’autres modèles économiques basés, par exemple sur les frais fixes sur les ventes, les abonnements, les frais d’insertion, le prix au lead ou encore les services aux vendeurs.

Les marketplace, offre de nombreux avantages aux vendeurs tels que :

  • Une visibilité sans précédent
  • Une diversification des revenus
  • Une diminution de vos frais publicitaires
  • Un accès à des outils professionnels gratuitement
  • Une garantie des paiements

Mais elles offrent également un large panel d’avantages pour les acheteurs :

  • Bénéficier d’un large catalogue de produits
  • Avoir une transparence sur la provenance des produits
  • Faire une comparaison sur un seul et même site
  • Filtrer ses choix : meilleurs avis, prix, fonctionnalité, matériau…

Pourquoi choisir WordPress comme CMS ?

WordPress est le CMS le plus utilisé dans la création de site internet. Pourquoi WordPress est devenu LA plateforme de développement de site par excellence ? Ce CMS permet de générer des sites dynamiques et responsive (adapté aux mobiles). De plus, tous les éléments du site web sont stockés de manière ultra sécurisée et on peut y avoir accès à tout moment si besoin. Enfin, WordPress est 100% open source, et c’est pourquoi il est quotidiennement utilisé par des milliers de développeurs.

L’intérêt de WordPress est aussi sa facilité d’utilisation et son ergonomie indétronable. Que vous soyez novice ou expert, WordPress est fait pour tous les niveaux dans l’objectif d’obtenir un site web esthétique et qui respecte totalement l’expérience client.

Création de votre Marketplace en quelques clics

Maintenant que les bases sont posées et que vous savez ce qu’est une marketplace et son utilité pour toutes les parties, nous allons voir comment créer sa propre marketplace le plus simplement possible.

Soyez prêt

La première étape consiste à trouver un créneau ou un marché qui vous passionne et sur lequel vous êtes prêt à consacrer du temps. Cela vous aidera à construire une base solide pour votre marketplace.

Ensuite, vous devriez commencer à rechercher les articles qui sont en demande sur votre marché. Vous pouvez le faire en recherchant des articles populaires sur Amazon, eBay, Craigslist et d’autres magasins en ligne.

Et enfin, il est important de constituer votre inventaire et de vous assurer que les articles que vous souhaitez vendre sont disponibles dans la quantité souhaitée au bon prix.

Hébergez votre site

L’hébergement est le processus de stockage et de distribution de fichiers sur un serveur. C’est une pratique courante pour l’hébergement Web, où vous pouvez stocker votre site Web et le distribuer aux personnes qui le visitent. Les services d’hébergement sont souvent utilisés par les entreprises et les particuliers pour héberger leurs propres sites Web ou blogs, mais ils sont également utilisés à d’autres fins telles que le stockage de fichiers, la sauvegarde de données et la distribution de logiciels.

Les avantages de l’hébergement sont qu’il vous offre un endroit sûr pour stocker vos fichiers en ligne afin que vous puissiez y accéder depuis n’importe quel appareil à tout moment. Vous n’avez pas à vous soucier de perdre vos fichiers importants si votre ordinateur tombe en panne ou si quelqu’un vole votre ordinateur portable car ils sont tous sauvegardés sur le serveur.

Construisez votre marketplace

Une fois votre site hébergé, vous pouvez enfin passer à la construction de votre marketplace.

C’est à ce moment que vous pouvez configurer votre interface dans la partie « Apparence » en choisissant votre thème, vos couleurs, vos structures de pages, etc… et enfin sélectionner les extensions dont vous allez avoir besoin (Woocommerce, Google Analytics, un plugin de sauvegarde, etc). Pour que votre place de marché soit complète, il vous faudra :

  • Un back-office vendeur et gestionnaire afin d’intégrer les produits et les paramétrer facilement
  • Un service d’option d’expédition proposées pour plaire aux plus de clients possible
  • Un service de maintenance et de sécurité afin de contrer toutes potentielles attaques sur le site
  • Des solutions de paiements variées pour laisser le choix aux clients
  • Un système de gestion des paiements vendeurs
  • Des pages produits optimisées pour avoir une boutique homogène et variée
  • Une capacité de la plateforme a évoluer

6 grandes tendances de marketing automation pour 2022

En 2022, le secteur du marketing automation devrait continuer à croître de près de 9 %, et il atteindra une valeur estimée à 6,4 milliards de dollars en 2024. La croissance de ce secteur s’accompagne des attentes des consommateurs. Il est impératif de créer des expériences uniques et engageantes qui plaisent à cette ère de consommateurs, et le marketing automation peut en faire une réalité. Dans cet article, nous allons examiner certaines des tendances importantes qui influenceront le secteur du marketing automation cette année.

Personnalisation en fonction de l’étape de l’entonnoir

Une bonne stratégie d’entonnoir marketing restera un aspect crucial de la conversion des prospects. Grâce à la puissance de l’automatisation du marketing, vous pouvez créer une expérience personnalisée qui correspond aux défis, aux exigences et aux objectifs uniques de votre public.

Le haut de l’entonnoir est l’endroit où les prospects commencent à découvrir votre entreprise, il est donc conseillé de se concentrer principalement sur le contenu de sensibilisation à la marque. Au milieu de l’entonnoir, un client potentiel envisage peut-être une solution ou un service spécifique que vous proposez, il est donc utile de présenter des comparaisons avec vos concurrents. Au bas de l’entonnoir, un prospect peut s’intéresser directement aux arguments de vente d’une entreprise. Un contenu fiable, comme des études de cas et des témoignages, est très utile lorsque les clients approchent de la dernière étape.

Expérience de marketing omnicanale

Une expérience marketing omnicanale signifie qu’un client peut interagir avec une entreprise sur plusieurs canaux (site web, médias sociaux, SMS, vidéos, publicités imprimées, etc). La création d’une expérience omnicanale consiste à fournir aux consommateurs ce qu’ils veulent et comment ils le veulent.

Les responsables marketing modernes doivent relever le défi de fournir des solutions marketing pertinentes et une expérience client de qualité. Ils ne s’appuient plus sur une communication à sens unique via une plateforme unique pour contacter les prospects et les clients. Au lieu de cela, le consommateur moyen peut se rendre sur tous ses canaux préférés pour s’engager avec une entreprise avant de prendre une décision d’achat. Le marketing omnicanal est là pour rester, et sa mise en œuvre sera cruciale pour toutes les entreprises à mesure que nous progressons.

Le marketing du cycle de vie

Le marketing du cycle de vie est la stratégie utilisée pour attirer, convertir et fidéliser les clients tout au long de leur parcours d’achat. Les entreprises doivent avoir une véritable compréhension de leur public cible et s’engager à accroître la valeur du client sur le long terme. Les étapes du cycle de vie du client sont la sensibilisation, l’engagement, l’évaluation, l’achat, le soutien et la fidélité. Une stratégie marketing idéale doit tenir compte de l’expérience du client à chaque étape, et pas seulement de la décision d’achat. Selon une étude de Forbes, près de 73 % des consommateurs affirment qu’une bonne expérience est essentielle pour influencer leur fidélité à une marque.

Le marketing du cycle de vie exige de la finesse de la part des spécialistes du marketing. Ils doivent établir un plan pour l’ensemble du cycle de consommation et nourrir le public entrant à chaque étape.

Chatbots dotés d’intelligence artificielle

Les consommateurs étant de plus en plus nombreux à explorer leurs options en ligne, le nombre de demandes de renseignements augmente de façon exponentielle chaque jour. Un agent humain ne peut traiter qu’une seule demande à la fois, et répondre à toutes les demandes efficacement peut être fastidieux. Un chatbot automatisé résout ce problème. Il peut traiter plusieurs demandes simultanément avec un minimum de temps d’attente et d’erreurs. Les chatbots modernes sont équipés pour répondre aux messages en fonction de certains mots-clés ou en se référant à un algorithme prédéfini. Ils utilisent également l’apprentissage automatique pour adapter leurs réponses et fournir les informations les plus précises.

Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles le marché mondial des chatbots devrait atteindre la somme impressionnante de 2,4 milliards de dollars d’ici 2028. À mesure que nous avançons, la mise en œuvre des chatbots sera sans doute l’un des mouvements les plus stratégiques pour toute entreprise. Non seulement ils permettent de gagner du temps et de réduire la redondance, mais ils peuvent également aider à la génération de prospects, au support client et à la vente incitative.

Reciblage sans suivi

Le reciblage est au cœur du marketing en ligne, et il est crucial pour la croissance de l’entreprise. Traditionnellement, on utilisait des cookies tiers pour suivre le comportement des visiteurs, mais cette pratique est en voie de disparition. Les consommateurs, qui se méfient de leur vie privée en ligne, souhaitent établir des relations transparentes avec les entreprises, et les cookies tiers vont souvent à l’encontre de cette valeur.

Comment les spécialistes du marketing peuvent-ils réagir à cette situation ?

Ils peuvent au contraire adopter un modèle d’attribution basé sur les données et s’appuyer sur le marketing contextuel. L’attribution basée sur les données fournit des informations sur tous les points de contact importants du parcours client. Elle aide les responsables marketing à mieux comprendre la performance de chaque point de contact. Ainsi, les spécialistes du marketing peuvent obtenir d’excellents résultats en se concentrant principalement sur les points de contact qui ont obtenu de meilleurs résultats que les autres.

Contenu optimisé pour les mobiles

L’ère des appareils mobiles a entraîné un changement majeur dans la façon dont nous consommons les données. Les gens peuvent désormais trouver n’importe quoi en quelques pressions du doigt. Avec plus de 50 % du trafic mondial provenant d’appareils mobiles, vous passerez à côté d’opportunités d’engagement des clients si vous n’adoptez pas une approche « mobile-first ». Mais il ne suffit pas de générer du contenu adapté au mobile ; les spécialistes du marketing doivent élaborer des stratégies mobiles appropriées pour stimuler l’engagement et obtenir de la valeur de la part des consommateurs. Parmi les stratégies clés de l’approche « mobile-first » figurent le SMS marketing, les notifications push et les publicités in-app.

Réflexions finales

Le marketing automation devient plus pertinent que jamais. Les stratégies jugées  » can have  » par le passé sont devenues  » must have  » aujourd’hui. Outre l’adoption du bon outil d’automatisation, vous devrez également connaître ces tendances qui changent la donne et les mettre en œuvre dans votre stratégie marketing. Plus tôt vous commencerez, meilleurs seront vos résultats.

Source : https://www.zoho.com/blog/marketingautomation/marketing-automation-trends.html

Les couleurs tendances de 2022

Cette année est placée sous le thème des couleurs pastel !

Les couleurs pastel sont définies comme un groupe de couleurs de n’importe quelle nuance caractérisée par une luminosité relativement élevée et une faible saturation.

La banque d’images Shutterstock a publié son rapport annuel Color Trend 2022, sur les couleurs de l’année. Ce rapport à été réalisé d’après « des millions d’images téléchargées dans le monde entier, dans lesquelles chaque nuance de pixel est comptabilisée, ainsi que sur les performances récentes du taux de clics (CTR) ».

Les couleurs tendances de cette année 2022 sont: 


Calming Coral :

Les couleurs tendances de 2022
Les couleurs tendances de 2022
#E9967A

Cette couleur chaude favorise les sentiments de confort et de paix. Le Calming Coral produit un effet calmant et reposant, surtout lorsqu’il est utilisé de manière professionnelle.

Le Calming Coral peut très bien être utilisé pour mettre en avant vos créations réalisées sous un ton chaleureux et de paix.

Bien que cette couleur corail se marie très bien avec la plupart des autres teintes pastel; elle fonctionne particulièrement bien avec des combinaisons de couleurs telles que l’ocre et le rose. L’effet créé par la suite est très doux et donne un peu de nostalgie à l’ensemble du design. Pour apporter du contraste à votre composition, associez ce corail au bleu ciel. 

Velvet Violet :

Les couleurs tendances de 2022
#800080

Le Velvet Violet est utilisé dans le but de séduire tout en attirant l’attention sans être trop flashy. Ce violet est très soyeux et doux, il apporte un ton “royal” à votre réalisation.

De plus, cette couleur fait référence à l’occasion entre le violet et la royauté. Sans oublier, le violet est très utilisé en marketing pour mettre en avant les produits haut de gamme et de luxe.

Cette couleur est décrite comme “la plus audacieuse de nos couleurs tendance pour 2022”, vous l’aurez donc deviné, ce type de violet moins agressif que les violets traditionnels est idéal pour votre décoration et vos créations si vous souhaitez un esprit relaxant autour de vous.

Pacific Pink :

Les couleurs tendances de 2022
#DB7093

La couleur rose est également très tendance durant notre année.

À la fois réconfortant et relaxant, ce rose doux et velouté se marie bien avec d’autres tons roses flashy, violets ou pêche. La couleur rose Pacifique correspond parfaitement à la composition du coucher de soleil sur la plage.

Le vert

Les couleurs tendances de 2022

Enfin, nous terminerons notre article avec la couleur verte. Celle-ci est très tendance et est beaucoup recommandé pour vos réalisations. Aucune teinte ne sort forcément du lot pour l’année 2022, pourtant le vert est très apprécié pour son côté naturel et apaisant. 

Les touches d’émeraude, de menthes ou encore de citron vert se marieront parfaitement avec les autres couleurs de vos projets.

D’après des études marketing, les publicités comprenant du vert auraient un taux de clic et un taux de conversions plus élevés que les autres. 

En alliant ses différentes teintes, vous obtiendrez une palette de couleurs naturelle et confortable.


Il ne vous reste plus qu’à choisir celle(s) que vous préférez, et laisser votre créativité faire les choses.



Les couleurs tendances de 2022

5 risques qui peuvent entraîner des problèmes sur votre site Web

Les problèmes sur son site web sont l’une des rencontres les plus frustrantes pour les propriétaires de sites. Comme un jeu de taupe, lorsque vous pensez avoir trouvé et supprimé tout ce qui est malveillant, d’autres contenus malveillants apparaissent. Certains facteurs à prendre en compte sont probablement à l’origine de cette situation. Nous allons les examiner, ainsi que certaines mesures préventives/post-hack qui peuvent réparer votre site web piraté.

Versions de CMS, thèmes et plugins obsolètes

Ce n’est un secret pour personne que les logiciels obsolètes sont la principale cause de vulnérabilité des sites web. Comme la plupart des sites web modernes, l’utilisation d’extensions tierces telles que des plugins et des thèmes, est fréquente et il est important de considérer que chacune de ces installations peut être un point d’intrusion potentiel. Dans certains cas, les développeurs ne tiennent pas compte des menaces que leur code peut introduire. (par exemple, l’utilisation d’API non sécurisées, l’absence de validation standard, de journalisation, de traitement des erreurs, etc.) Si vous avez de la chance, un correctif peut être publié avant la diffusion d’un exploit potentiel.

Il est important de suivre toutes les mises à jour publiées ou, si une mise à jour risque de casser quelque chose, de disposer d’un pare-feu capable de bloquer le trafic malveillant qui tente d’exploiter un logiciel vulnérable.

Mots de passe faibles

L’utilisation de mots de passe faibles et par défaut est de plus en plus souvent un facteur de réinfection sur le web. Les fuites de bases de données étant de plus en plus nombreuses, il devient plus facile d’utiliser des outils de récupération de mots de passe pour prévoir les bons. Les attaques violentes sur un site web peuvent conduire un pirate à en prendre le contrôle total. Une fois qu’il en a le contrôle, il peut même retirer l’accès aux propriétaires du site. Si une infection se produit par le biais de méthodes de contrôle d’accès et que les mots de passe ne sont pas mis à jour par la suite, vous pouvez facilement vous retrouver à nouveau à la case départ.

Contamination intersites

Lorsqu’il s’agit d’héberger des sites, la plupart utilisent un environnement d’hébergement partagé, où les clients partagent le même serveur où résident des centaines de sites Web. Cela peut permettre au propriétaire d’un site d’économiser beaucoup de temps et d’argent, mais comme la plupart des choses, la commodité comporte aussi sa part de risques. La contamination intersites est une infection qui se propage d’un site à d’autres sites dans le même environnement partagé. Dans certains cas, si un site ou un serveur qui a été infecté n’a pas été nettoyé suffisamment en profondeur, il peut y avoir des restes d’infection qui peuvent repousser et se propager à d’autres fichiers.

Il est recommandé, en cas de contamination croisée, de mettre les sites en quarantaine les uns par rapport aux autres et de supprimer tous les anciens sites web qui ne sont plus utilisés. Veillez également à limiter au maximum les fichiers, les thèmes et les plugins pour que le site fonctionne correctement. Les différents sites web ne doivent pas avoir d’accès en écriture les uns sur les autres (par exemple, les domaines complémentaires dans les environnements cPanel, ou les environnements WHM avec une protection symlink désactivée).

Trop de privilèges

Une bonne pratique à suivre est le principe du moindre privilège. Lorsque trop d’utilisateurs ont trop d’accès, cela peut entraîner des risques plus importants en termes de sécurité. Si vous trouvez des utilisateurs inconnus, il est préférable de les supprimer. Des pirates pourraient utiliser ces comptes pour obtenir un accès. Chaque rôle attribué à un compte qui n’est pas évalué augmente les chances que quelque chose se passe mal.

De temps à autre, une vulnérabilité de type « escalade des privilèges » est découverte dans un composant logiciel. Cela peut conduire à ce qu’un compte inoffensif de bas niveau obtienne un accès d’administrateur, d’où la nécessité de recourir à l’authentification multifactorielle pour les panneaux d’administration. Si votre site Web ne l’exige pas, vous devriez également désactiver complètement la création de comptes.

Conseil de pro : Nous vous recommandons de n’avoir qu’un seul utilisateur administrateur et de définir tous les autres rôles d’utilisateur avec le minimum de privilèges nécessaires.

Portes dérobées

Lorsque les environnements CMS (Content Management System) sont compromis, cela peut conduire à des vulnérabilités telles que le téléchargement de fichiers. Ce type de vulnérabilité peut accorder des capacités d’exécution de code à distance au pirate. L’objectif du pirate est de ne pas être détecté le plus longtemps possible tout en obtenant des informations d’identification plus sensibles et en élevant ses privilèges. Les portes dérobées peuvent être difficiles à trouver pour le propriétaire de site moyen, et des outils de détection supplémentaires peuvent parfois être nécessaires. Il est également important de mentionner que les CC swipers ont le taux de réinfection le plus élevé. Comme il s’agit du type d’attaque le plus « ciblé », les attaquants ont tout à gagner.

La meilleure méthode pour remonter jusqu’à l’origine d’une porte dérobée consiste à examiner minutieusement les plugins et les thèmes afin de détecter les vulnérabilités ou les modifications de fichiers récemment détectées. Examinez également tout fichier récemment modifié et prêtez attention à l’utilisateur associé aux modifications. Un attaquant pourrait avoir obtenu un accès par le biais d’un compte utilisateur spécifique. Des outils tels que WPScan peuvent également être utiles dans ce cas.

Veuillez noter que toute sauvegarde effectuée alors qu’une infection est encore présente peut entraîner la réapparition de l’infection si le site est restauré à cette version spécifique. Une fois qu’une infection est complètement nettoyée, une nouvelle sauvegarde doit être effectuée.

En conclusion

Ce ne sont là que quelques-uns des cas les plus courants de réinfection d’un site Web, mais la liste est longue. Les propriétaires de sites doivent toujours prendre en compte les principaux facteurs de piratage répété de leur site. Une fois chacun de ces facteurs pris en compte, la récurrence devrait s’atténuer. Les infections par des logiciels malveillants peuvent être l’événement le plus redoutable pour une entreprise en ligne, il est donc indispensable de rester proactif et vigilant.

Si vous êtes victime de piratages répétés comme celui-ci et que vous avez besoin d’une assistance supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter. Pour rester au courant des dernières attaques, suivez toutes nos actualités sur notre blog.

Source : Sucuri blog

https://blog.sucuri.net/2022/03/5-risks-that-can-cause-your-website-to-get-reinfected.html

L’emailing en infographie

L’emailing est un outil commercial et marketing qui rentre dans une démarche d’acquisition de clients et de lead nurturing.

Il existe des tonnes d’indicateurs clés de performance que l’on peut rattacher à l’emailing mais comment ne pas s’y perdre ?

Découvrez dans cette infographie 6 KPI indispensables à la bonne mesure de ses performances.

L’emailing est un outil qu’il faut connaitre pour créer des stratégies optimisées et performantes.

Avec l’équipe Tamento, découvrez notre formation pour devenir expert dans cette pratique et générer des leads qualifiés.

Ce type de contenu vous a plu ? N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux ! 😉

L’importance du parcours client en 2022 : comment transformer les prospects en clients fidèles ?

Créer une excellente expérience de service client

Une expérience de service client est la perception qu’a une personne de ses interactions avec une entreprise. Une bonne expérience de service client est celle qui laisse les clients satisfaits et heureux.

Il existe de nombreuses façons de créer une excellente expérience client. L’une des choses les plus importantes est de s’assurer que les membres de votre équipe sont bien formés et connaissent les produits ou services de votre entreprise. Les clients veulent se sentir pris en charge par quelqu’un qui sait de quoi il parle et peut répondre à leurs questions, ce qui les amènera à se sentir plus satisfaits de leur achat.

Le parcours client est une séquence de points de contact interconnectés au fil du temps, où un client interagit avec une entreprise. C’est la somme de toutes les interactions et transactions qui se produisent entre une entreprise et ses clients.

Il est important de tracer le parcours client pour comprendre ce que les clients attendent de vous. Vous pouvez ensuite construire votre stratégie autour de ces informations et vous assurer que vous offrez la meilleure expérience possible à vos clients. Voici quelques conseils pour créer un parcours client efficace :

  • Savoir qui est votre public cible
  • Rester simple
  • Soyez transparent
  • Restez toujours en contact avec eux
  • Fournir des instructions claires sur la façon de procéder
  • Etre pro-actif

Comment pouvez-vous utiliser l’expérience Millennial comme base pour construire un incroyable parcours client ?

L’expérience client Millennial se caractérise par un sentiment d’immédiateté et de personnalisation. Cette génération attend des marques qu’elles soient à l’écoute de leurs besoins et elle veut tout à la demande. En d’autres termes, ils ne veulent pas attendre pour obtenir ce qu’ils veulent.

Les entreprises cherchent maintenant à utiliser l’expérience Millennial comme base pour créer un parcours client inédit. Elles le font en étant plus attentives, en personnalisant les produits et en livrant les choses plus rapidement que jamais.

La génération Y est considérée comme une génération qui est toujours sur son téléphone. Ces appareils sont devenus une partie essentielle de leur vie quotidienne et, à ce titre, ces internautes sont rapides et efficaces dans leur choix de marque, service et/ou produits.

Une stratégie centrée sur le client pour augmenter la productivité et le ROI

Une stratégie centrée sur le client est un ensemble de pratiques axées sur la compréhension et la satisfaction des besoins des clients. Ces pratiques comprennent la recherche de clients, l’écoute des clients et le développement d’une culture centrée sur le client.

Une organisation avec une stratégie centrée sur le client a une culture plus positive et est plus productive. Ils ont également de meilleures performances financières et un retour sur investissement accru car ils sont en mesure d’attirer plus de clients.

Une stratégie centrée sur le client n’est pas seulement une chose ponctuelle pour les entreprises. C’est un cycle continu d’écoute des clients et d’amélioration du produit pour répondre à leurs besoins.

Il existe 5 stratégies centrées sur le client qui augmenteront la productivité et le retour sur investissement :

1) Comprendre les besoins et les désirs de vos clients,

2) Écoutez-les,

3) S’engager activement avec eux,

4) Établir une relation de confiance avec eux,

5) Tenez vos promesses.

Comment le métavers pourrait révolutionner votre vie ?

Qu’est-ce que le métavers ?

Depuis la récente déclaration de Marc Zuckerberg quant au nouveau nom du groupe Facebook : Méta, le mot « métavers » est désormais dans toutes les conversations.

Mais concrètement, que veut dire ce mot à la consonance futuriste ?

Le métavers est un espace virtuel collectif, créé par l’union d’une réalité physique virtuellement améliorée et d’un espace virtuel physiquement persistant.

Le mot « métavers » est un mot-valise de « univers métaphysique ».

Le terme a été inventé par l’auteur de science-fiction Neal Stephenson dans son livre « Snow Crash » (1992). Stephenson définit le métaverse comme « une hallucination consensuelle vécue quotidiennement par des milliards d’opérateurs légitimes, dans chaque nation ».

Le terme est régulièrement utilisé pour décrire une future version d’Internet où des espaces virtuels sont accessibles via interaction 3D.

Ces mondes virtuels incarnent une nouvelle économie d’échanges en cryptomonnaies.

Quel est l’intérêt du métavers ?

Les fans du métavers y voient la prochaine étape du développement d’Internet.

Aujourd’hui, les internautes interagissent entre eux en ligne sur les réseaux sociaux, les forums, les applications de messagerie… L’idée du métavers est de créer de nouveaux espaces en ligne pour que les internautes communiquent de diverses manière en s’immergeant dans le contenu digital plutôt que de juste le visualiser.

L’intérêt accru pour ces univers virtuels collectifs est en grande partie dû à la pandémie de COVID-19. En effet, il y a eu un gros manque de relation sociale et de divertissement pendant cette malheureuse période.

C’est pourquoi le besoin de contact dans des mondes virtuels à vu le jour et a pris une grande importance dans le quotidien de toutes et tous.

Alors que de plus en plus d’actifs ont commencé à travailler de la maison et/ou à étudier à distance, la demande d’interaction sociale en ligne, s’est révélée être vitale.

De plus, ce moyen d’interaction virtuelle réaliste suscite beaucoup d’intérêt du côté des investisseurs et des entreprises qui souhaitent faire partie de la prochaine grande innovation.

Quels sont les principaux métavers ?

Il existe déjà de nombreux espaces de réalité virtuelle créé par Ethereum. Dans ces métavers, vous achetez des parcelles de terrain grâce à la cryptomonnaie, et vous pouvez traverser, construire et monétiser ce monde. Il n’y a pas de limites à ce que vous pouvez faire.

Quelques exemples :

  • Decentraland  (CCC: MANA-USD )
  • Axie Infinity  (CCC: AXS-USD )
  • Sandbox  (CCC: SAND-USD )
  • Token Efinity (CCC: EFI-USD )
  • Bloktopia  (CCC: BLOK-USD )
  • UFO Gaming  (CCC: UFO-USD )
  • Star Atlas (CCC: ATLAS-USD )

D’autres métavers sont en développement dans le secteur des jeux vidéo, des réseaux sociaux, de la santé mentale ou encore dans l’éducation.

On attend également le géant américain Apple, qui dispose en masse des technologies de VR, et donc du métavers.

Comment développer votre marque avec le métavers ?

Certaines marques ont déjà passé le cap du métavers. En effet, le métavers est un excellent moyen de communication et de promotion pour vos produits/services.

À titre d’exemple, plusieurs grandes enseignes se sont immergées au sein de différents métavers :

  • Gémo : propose ses nouvelles collections dans le jeu Animal Crossing
  • Nike : promotion de ses nouvelles baskets dans chaque opus de la franchise NBA 2K
  • Gucci : vente de produits en édition limités sur Roblox
  • MasterCard : sponsorise des événements League of Legends avec des logos dissimulés

Par conséquent, en tant que marque, il va falloir commencer à repenser vos méthodes de communication pour ne pas louper le coche de cette révolution numérique.

Le métavers surpasse la publicité display traditionnelle en créant des expériences de marque, encore jamais vu auparavant et qui sont plus engageantes et moins intrusives que les publicités telles que nous les voyons aujourd’hui.

Les tendances réseaux sociaux 2022

Les réseaux sociaux sont très utilisés et très appréciés par notre génération. En 2021, un grand nombre de marques se sont inscrites sur ses plateformes leur permettant de toucher une autre cible. 

Sur 7,87 milliards d’individus dans le monde, on compte plus de 4,80 milliards d’internautes (soit 60,9% de la population mondiale).

Avec 2,895 milliards d’utilisateurs actifs au 17 octobre 2021, Facebook reste en tête du classement des plateformes sociales.

Quant à TikTok, le réseau social à dépassé le milliard d’utilisateurs.

En 2022, chacune des plateformes se développera, certaines disparaîtront quant à d’autres, elles feront leurs apparitions sur nos smartphones.

Nous vous avons rassemblé plusieurs sujets, qui seront à suivre de près en 2022 : 👇

Pinterest :

Logo Pinterest

Pinterest est le réseau social où les utilisateurs sont les plus actifs. Ils cherchent à s’inspirer et vont chercher volontairement les informations.

La recherche de mots-clés est très intéressante sur cette plateforme, les utilisateurs peuvent être dirigés vers des petits comptes qui ont une bonne visibilité grâce à leur contenu très bien référencé. Ainsi, le nombre d’abonnés n’a pas réellement d’importance.

Sur ce réseau, nous ne sommes pas abonnés à quelqu’un pour sa personne, mais plutôt pour son contenu.

L’objectif de Pinterest est de permettre à ses utilisateurs de découvrir du contenu qui leur semblent personnalisés et pertinents.

En 2022, nous pourrons mettre en place des collaborations avec des créateurs de contenu.

De plus, aux Etats-Unis un code créateur a été mis en place dans le but de diminuer la négativité sur la plateforme. Il s’agit d’une politique de contenu mise en place pour créer un environnement digital positif pour les créateurs.

Pinterest a également lancé depuis peu un programme “visant à élever les créateurs des communautés sous-représentées grâce à un soutien financier et éducatif”.

Certains créateurs ont ainsi reçu un budget pour la création de contenu, ils ont même pu suivre une formation avec des conseils en stratégie créative.

Ce nouveau projet reste à surveiller du coup de l’œil, car il risque d’arriver plus vite que prévu en France.

L’outil Américain Pinterest devrait continuer de nous étonner et de nous surprendre, ils ont un fort potentiel d’évolution.

TikTok :

Logo TikTok

Ce réseau social se différencie plus que jamais des autres réseaux.

De base, cette plateforme a été connue pour son contenu facile à utiliser, majoritairement destinée aux jeunes enfants.

Actuellement, sur cette application, nous retrouvons un public de tout âge et de toute profession. Les créateurs y publient régulièrement des vidéos originales sur le sport, la nourriture, l’humour et le lifestyle.

La plateforme génère beaucoup plus d’engagement que ces réseaux concurrents, les recommandations TikTok ne sont pas basées sur le contenu de ses abonnés, mais sur les interactions et les préférences de l’utilisateur.

L’application mobile lancée en septembre 2016 ne cesse de s’améliorer et de se mettre à jour. Dernièrement, ils ont signé un partenariat avec Giphy, qui permet à chaque utilisateur de créer et d’innover encore plus de vidéos.

Une mise à jour permettant de créer des vidéos de 3 minutes, à également été ajoutée. Grâce à cela, les utilisateurs peuvent partager du contenu plus varié et de plus longue durée. 

TikTok compte s’améliorer davantage en proposant des services nouveaux pour tous. En mars 2022, l’application lancera son service de restauration et de livraison de repas nommé “TikTok Kitchen”. Cette fonctionnalité pourrait être étendue partout dans le monde d’ici quelque temps.

Quant aux marques, elles sont de plus en plus présentes sur ce réseau social. Elles peuvent créer des vidéos amusantes et dans un univers différent de celui des autres plateformes. 

La nouvelle fonction “Live Shopping” permet grâce à la fonctionnalité “Product Links” de mettre en avant un ou plusieurs produits durant un live.

Cette fonctionnalité permet aux marques de parler en temps réel de leur produit tout en faisant la promotion de leurs articles en lien du Live.

Le contenu que l’on retrouve sur TikTok se diversifie permettant aux créateurs d’être plus réguliers et encore plus proches de leurs communautés, d’augmenter leur visibilité et d’optimiser leur rémunération.

Podcast :

Image Podcast

Ces derniers temps, le format de podcast s’est largement démocratisé, notamment depuis la crise sanitaire. 

Selon Acast, les écoutes mensuelles en France ont augmenté de 36%.

On y trouve différents types de contenu comme : de l’actualité, des partages d’expériences, des échanges sur des sujets divers qui tiennent à cœur à nos créateurs.

Les influenceurs créent de plus en plus de contenus de ce type, cela leur permet de s’exprimer plus librement et de toucher une cible beaucoup plus large.

Les podcasts sont très présents sur la plateforme de streaming musical Spotify.

Parmi les 8 podcasts les plus écoutés en 2021, 3 d’entre eux ont été publiés par des créateurs de contenus.

De plus en plus de créateurs se mettent à publier des podcasts, il s’agit d’un format de contenus qui sera très tendance durant l’année à venir.

Bonus : Les métaverses :

Logo Meta

Il y a quelques semaines, l’entreprise Facebook devenait Meta.

Ce changement a pour but de mettre en avant le futur objectif du groupe : la création d’un métaverse, un monde virtuel.

Le groupe se définit maintenant comme un monde virtuel parallèle. Ils combinent à la fois réseaux sociaux, jeux-vidéo et e-commerces. Il s’agit pour eux d’une “nouvelle phase d’expériences virtuelles interconnectés utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et augmentée”. 

Pour le moment, très peu d’informations ont été annoncées par le groupe, le projet reste très flou. C’est pour cela que Facebook risque d’être le précurseur de nombreuses innovations en 2022.
Nous devons donc suivre de très près les annonces de son créateur Mark Zuckerberg.

De plus, Facebook semble vouloir mettre en place un abonnement mensuel à ses fans. Cette création appelée “Patreon” permettrait aux créateurs d’être rémunérés pour leur travail.

En échange d’un paiement tous les mois, les utilisateurs participeront à des lives privés, intégreront un groupe fermé, auront accès à des contenus réservés et pourront obtenir des réductions personnalisées.

Enfin :

Vous l’aurez compris, les réseaux sociaux nous réservent encore plein de surprises, ils ne font que se mettre à jour pour rendre leurs utilisations meilleures.

L’année 2022 risque de nous surprendre !

@agencetamento Avec quelles marques souhaitez-vous essayer ? Dites le nous en commentaire ⚡️ #googlesheets #logo #tips ♬ MONEY – 리사 (LISA)

Calendrier des évènements digitaux 2022

Comme vous le savez, chaque année se déroule de nombreux événements liés au digital et au marketing digital. Certains sont récurrents et ont lieu tous les ans, et d’autres se font nouveau dans la liste des événements de l’année.

Découvrez les dates à ne pas manquer si vous souhaitez participer à un des événements suivant ! 👇

JANVIER ❄️

  • 42ème édition du Grand Prix des agences de l’année : le 13 janvier 2022 à 18h (en ligne)

Cette remise des prix à pour vocation de distinguer les entreprises en conseils en communication les plus performantes sur le marché, sur le thème de la résilience et de la RSE.

  • Cloud, 5G, Data & Automation, les (r)évolutions en 2022 : le 27 janvier de 9h30 à 10h30 (en ligne)

Automation, data, augmented worker, cybersécurité & durabilité, quels sont les focus de 2022 pour le secteur de l’industrie ?

FEVRIER 🪵

  • Marketplace Connect : le 3 février 2022 100% online

Marketplace Connect, c’est l’événement dédié à l’écosystème des Maketplaces. Une journée pour vous permettre de découvrir un condensé des meilleures idées et pratiques à appliquer pour vendre mieux sur les Marketplaces.

  • Future of Retail & E-Commerce : du 8 au 9 février 2022 au Palais Brongniart – Paris 2e

L’événement retail & e-commerce incontournable de la rentrée 2022 ! Après des mois de challenges et de résilience, le retail a fait son grand retour et s’est vu offrir de nouvelles opportunités.

MARS 🌱

  • Salon Stratégie Client -> Humain & Digital : hybridez votre relation ! : du 29 au 31 mars 2022 (Parc des Expositions de la Porte de Versailles)

Programme disponible à partir de début février.

  • Les sommets du Digital : du 28 au 30 mars 2022 (Annecy)

Après 5 éditions à la Clusaz, les Sommets du Digital descendent à Annecy et se réinventent, pour devenir les Sommets, tout court. Les Sommets 2022 vous attendent avec une mission et une édition inédites.

AVRIL 🌸

  • Webisland : Le 1er avril 2022 (Nantes)

Conférences dans la chambre magmatique, déjeuner au bord du cratère & networking les pieds dans la roche volcanique… le volcan de Webisland vous ouvre ses portes !

  • Laval Virtual : du 12 au 14 avril 2022 (Laval)

Chaque année depuis plus de 20 ans, la ville de Laval (Mayenne, France) devient la capitale de la réalité virtuelle et augmentée.

MAI 🍒

  • Ready For It : du 18 au 20 mai 2022 (Monaco)

Découvrez sur Ready For IT les témoignages, les retours d’expériences et les échanges de bonnes pratiques pour préparer le monde d’après. Des conférences, des keynotes, des dizaines d’ateliers et des rendez-vous one-to-one : 3 jours pour être au cœur des tendances IT !

  • Mixit : du 24 au 25 mai 2022 (Lyon)

MiXiT, c’est un événement de découverte et de rencontres conviviales, dédiés à la mixité des sujets, des technologies, mais aussi des participant·e·s.

JUIN 🌞

  • Vivatech : du 15 au 18 juin (Paris)

Chaque année, VivaTech réunit, à Paris et en ligne, des chefs d’entreprise, des startups, des investisseurs, des chercheurs et des innovateurs afin d’amorcer un changement positif dans les entreprises et pour la société.

  • Inbound Marketing France : A partir du mardi 21 juin 2022 (Rennes)

L’événement international du digital & de l’inbound marketing qui partage aux professionnels les bonnes pratiques du digital pour les aider à développer leur business.

JUILLET 🌴

  • WEST WEB VALLEY : du 14 au 15 juillet 2022 (Carhaix – Vieilles Charrues)

Les rockstars du digital vous donnent rendez-vous à nouveau durant les Vieilles Charrues. 

AOUT 🍉

Dates à venir

SEPTEMBRE 📚

  • Paris Retail Week : du 20 au 22 septembre 2022 (Paris)

La 8ème édition de Paris Retail Week, le rendez-vous des professionnels de l’e-commerce et du commerce connecté, se tiendra du mardi 20 au jeudi 22 septembre 2022 à Paris Expo Porte de Versailles, Pavillon 4.

OCTOBRE 🍁

  • MTL Connecte : du 17 au 23 octobre 2022

L’événement majeur sur la transformation numérique. La troisième édition de MTL connecte : La Semaine numérique de Montréal aura lieu du 12 au 17 octobre 2021 dans un format hybride.

  • One to One : du 4 au 6 octobre 2022 (Biarritz)

One to One Biarritz est un rendez-vous de référence pour les acteurs du marketing digital. Les innovations du secteur y sont présentées et les tendances s’y dessinent lors de retours d’expérience riches ou d’échanges informels.

NOVEMBRE 🛍

  • European Cyber Week : du 15 au 17 novembre 2022 (Rennes)

Dans le strict respect des conditions sanitaires, l’Europe de la cybersécurité et de la cyberdéfense se retrouvera à Rennes, pour échanger autour d’une quinzaine d’événements valorisant les activités de formation, de recherche et d’innovation, de développement économique et industriel, de recrutement.

  • Les tendances des réseaux sociaux en 2022 : le 23 novembre à 11h (en ligne)

Comme chaque année, Talkwalker et HubSpot font une étude complète sur les grandes tendances social media.

DECEMBRE 🎄

Dates à venir